29/08/2008

La prise en charge

Le projet personnalisé d'accompagnement
La prise en charge globale, assurée en SESSD par une équipe pluridisciplinaire, s'appuie sur un projet personnalisé d'accompagnement. Cet outil légal formalise les modalités d'interventions auprès de l'enfant et de sa famille en fonction des besoins et ressources identifiées.
A l'issue des différents entretiens d'admissions, un pré-projet est proposé à l'enfant et à ses parents. Il s'affine avec l'observation de l'enfant et l'évaluation de ses besoins par les intervenants.
Le projet est ensuite contractualisé par le document individuel de séjour, mis à jour après chaque réunion de synthèse, après un temps d'observation nécessaire. Le projet n'est donc pas figé. Il est réajusté en fonction des évolutions observées, des nécessités et des objectifs fixés.

Les lieux d'interventions
A l'école, le rôle des intervenants est de favoriser la scolarisation de l'enfant dans le cadre ordinaire.
Au domicile, le travail permet un échange direct avec les parents. Le professionnel peut être amené à intervenir en présence de la fratrie.
A noter : Pour répondre à la nécessité des échanges, la règle est que chaque professionnel rencontre les familles au moins toutes les 7 semaines, au moment des vacances scolaires par exemple.

Les différentes formes de prises en charge
- individuelle : cas de la plupart des prises en charge
- en groupe : Les supports sont variés (cuisine, cirque, atelier créatif, groupe fratrie...). Ces formes de prises en charge permettent de mettre en relation des enfants qui ainsi ne se sentent plus seuls dans leur situation. Ils permettent également de sortir de la relation duelle enfant-intervenant et offrent ainsi au professionnel un autre regard.

Les prises en charge par des intervenants extérieurs au service
Lorsque les professionnels du service n'ont pas de disponibilités, les parents sont orientés vers des praticiens libéraux. Ces derniers adressent ensuite au service les factures des actes.
L'orientation vers des professionnels libéraux peut également faire partie du projet personnalisé d'accompagnement. L'objectif peut être alors d'amener l'enfant (et sa famille) vers plus d'autonomie. Un suivi extérieur peut également être proposé pour préparer progressivement une fin de prise en charge.

Les commentaires sont fermés.