• Préparation du Congrès APF de Bordeaux au SESSD de Bagneux

    Du 7 au 9 octobre 2009, l'APF organisera son 41ème congrès à Bordeaux.

    804413185.jpgPendant ces 3 jours, les congressistes mèneront une réflexion sur le bilan de la politique du handicap en France et nos attentes pour les années 2010. L’impact des politiques européennes et internationales, les expériences des pays étrangers devront être pris en compte pour alimenter et enrichir nos débats. A l’issue de ce congrès, les adhérents voteront les orientations de l’association pour les prochaines années, sous la forme d’un « manifeste ».

    Tous les acteurs de l’association sont concernés par la préparation du congrès : adhérents, usagers, professionnels, bénévoles.

    En tant que jeunes usagers du SESSD ou en tant que parents, grands-parents, frères ou soeurs, vous êtes invités à participer à une réflexion que nous mèneront au sein du SESSD sur deux thématiques particulières :
    - Education, scolarité, formation universitaire et accueil péri-scolaire
    - Accès aux activités de loisirs et sportives, à la culture et aux vacances

    Cette réflexion s'étalera de février à juin 2009 pour aboutir à la rédaction d'un manifeste qui sera présenté lors du Congrès en octobre.
    Le CVS du SESSD sera évidemment un lieu privilégié pour mener cette réflexion.

  • FCPE 92 : L’intégration scolaire des enfants handicapés

    La FCPE 92 organise une formation sur le thème
    L’intégration scolaire des enfants handicapés
    Samedi 7 Février de 9 h à 12 h
    Au CDPE – 71 rue Guynemer à Issy les Moulineaux

    Au programme :
    · Informations sur la loi sur le handicap
    · Présentation des structures (MDPH)
    · Présentation des dispositifs d’intégration (collectifs et individuels, 1er et 2nd degré)
    · Comment répondre aux demandes des familles concernées, savoir les orienter vers des personnes et des structures ressources
    · Le rôle des représentants FCPE dans les conseils d’administration et conseil d’école.

    Prière de confirmer votre participation par email au CDPE : fcpe.cdpe92@free.fr

    Le calendrier de toutes les formations de la FCPE 92 est disponible sur le site : http://cdpe92.apinc.org/Sites/cdpe92/
    345772802.png

  • Documentaire Société sur France 5 : "L'amour sans limites"

    Mardi 3 février, à partir de 20h35, France 5 diffuse un documentaire réalisé par Samantha Campredon et François Chayé sur la sexualité des personnes handicapées : "L'amour sans limites".

    1198801817.gifRésumé : Les personnes en situation de dépendance et de handicap reçoivent de l'aide pour tous les gestes quotidiens les plus élémentaires... Mais dans la mise en place de cet accompagnement, une dimension essentielle et constitutive de l'être humain, "la sexualité", semble avoir été oubliée. (...) Ce film combat les idées reçues d'un monde qui pense que handicap veut dire sans sexe, sans désir physique et amoureux. En France, des témoignages forts, émouvants et édifiants de ces hommes et femmes qui parlent de leurs besoins et de leurs envies. Et des rencontres dans plusieurs pays d'Europe où les aides sexuelles existent, afin de montrer ce qui est possible.

    L'APF, en tant que membre du Collectif "Sexualités et Handicaps", est partenaire de ce documentaire.

  • Politique du handicap : Le Comité d’Entente rejette en l’état le projet de rapport du gouvernement et demande une nouvelle version

    Hier, le CNCPH* s’est réuni pour présenter le projet de rapport du Gouvernement relatif au bilan et aux orientations de la politique du handicap.

    Les portes parole du Comité d’Entente expriment leur plus grande déception face au manque d’analyse critique et de prospectives que présente ce rapport et demandent une révision complète prenant en compte les réelles difficultés vécues par les personnes handicapées et leurs familles.

    La loi du 11 février 2005 impose au gouvernement, à l’issue des travaux de la conférence nationale du handicap et après consultation du CNCPH, de déposer sur le bureau des assemblées parlementaires, un rapport sur la mise en oeuvre de la politique nationale en
    faveur des personnes handicapées et l’évolution de leurs conditions de vie.

    Or le rapport dévoilé ne présente aucun bilan critique sur la politique menée et s’avère être une description des lois sans aborder leur mise en application ou de façon exagérément positive. Il ne prend pas en considération les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes handicapées, ni les disfonctionnements des administrations.

    *Conseil national consultatif des personnes handicapées

    LES PORTES PAROLE DU COMITE D’ENTENTE
    Le Comité d’Entente est un organisme informel qui regroupe 66 organisations nationales représentatives des personnes handicapées et des parents d’enfants handicapés.
    Ses porte-parole sont : l’A.P.A.J.H. (Association pour Adultes et Jeunes Handicapés) ; l’A.P.F. (Association des Paralysés de France) ; le C.L.A.P.E.A.H.A. (Comité de Liaison et d’Action des Parents d’Enfants et d’Adultes atteints de Handicaps Associés) ; le C.N.P.S.A.A. (Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes) ; la FNATH (Association des Accidentés de la Vie) ; le G.I.H.P.
    (Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées Physiques) ; l’U.N.A.F.A.M. (Union Nationale des Amis et Familles de Malades Mentaux) ; l’Unapei (Union Nationale des Associations de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales) ; l’U.N.I.S.D.A. (Union Nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif).

  • QUESTIONNAIRE AUX FAMILLES : S.E.S.S.A.D

    1676152096.png

    SAIS 92 – collectif d’associations et de familles – accompagne la loi du 11 février 2005 pour développer la scolarité des enfants en situation de handicap.
    À travers ce questionnaire, SAIS 92 souhaite recueillir l’opinion des familles concernant le projet de leur enfant suivi ou en attente d’être suivi par un SESSAD (Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile), pour évaluer les aspects positifs mais aussi ceux qui peuvent présenter des difficultés.


    Parents, répondez à ce "questionnaire aux familles" sur le suivi de vos enfants en SESSAD et renvoyez-le à l'adresse indiquée ci-dessous :
    SAIS92
    Tour RTE
    119 rue des 3 Fontanot
    92024 NANTERRE

    Tél : 01 49 01 37 26
    sais92@wanadoo.fr

  • Jeunes handicapés moteurs : annuaire des établissements de scolarisation en France

    L'ONISEP a édité un annuaire des établissements de scolarisation pour les jeunes en situation de handicap moteur.

    1711674050.jpgRésumé
    Il s'agit d'un répertoire, couvrant toute la France, des établissements médico-sociaux et des structures scolaires en intégration destinés aux élèves handicapés moteurs. Chaque établissement ou structure est présenté dans une fiche indiquant les modalités d'admission, les réeducations, les enseignements et les diplômes proposés. Une introduction décrit l'organisation de l'enseignement pour les élèves handicapés et les démarches à effectuer pour pouvoir en bénéficier. Les coordonnées des principales associations complètent l'ouvrage.



    Sommaire
    La déficience motrice
    -Choisir un mode de scolarisation
    -Compenser le handicap
    -Démarches à effectuer
    -Prise en charge, aides financières
    -Pour aller plus loin

    Les principales associations

    Annuaire
    -Annuaire : mode d'emploi
    -Les établissements (classés par département)

    Index
    -Classes d'intégration scolaire (CLIS)
    -Enseignement secondaire (niveau collège)
    -Unités pédagogiques d'intégration (UPI) en collège
    -Enseignement secondaire (niveau lycée)
    -Unités pédagogiques d'intégration (UPI) en lycée
    -Enseignement secondaire (lycée professionnel)
    -Formations professionnelles
    -Unités pédagogiques d'intégation (UPI) en lycée professionnel
    -Enseignement supérieur
    -Formations adaptées, formations préprofessionnelles
    -Déficiences associées

    Les sigles

  • Le collectif Ni pauvre, ni soumis est solidaire de la journée d’actions du 29 janvier

    Le collectif Ni Pauvre, Ni Soumis (NPNS), auquel appartient l'APF, est solidaire de la journée d’actions du 29 janvier prochain organisée pour défendre le pouvoir d’achat et la protection sociale et lutter contre les inégalités.

    918215696.jpgPar sa solidarité avec la journée de mobilisation du 29 janvier, le collectif Ni pauvre, ni soumis, dont les revendications sont complémentaires, affirme sa volonté de voir les personnes en situation de handicap et de maladie invalidante reconnues comme des citoyens à part entière dans le cadre de ce mouvement social inter organisationnel !

  • Le handicap en France

    Notre société doit relever un défi, celui contenu dans l'intitulé même de la loi du 11 février 2005 "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées". Pour cela, il faut sortir définitivement des réponses liées à l'aide sociale et encore plus à toute notion de "charité".

    1663539140.jpgCet ouvrage analyse et décrit le long et difficile chemin que ce pari social nécessite : des mots, des regards, des cultures, des concepts et bien sûr des textes législatifs et réglementaires divers et variés sont évoqués. Ils constituent autant de pierres sur ce chemin sans lesquelles aucun progrès réel n'est possible.

    L'opiniâtreté des acteurs associatifs, la force de conviction de celles et ceux qui accompagnent ces évolutions de la pensée et des actions, mais surtout la patience, qui confine parfois au renoncement, dont font trop souvent preuve les personnes en situations de handicap et leurs familles sont les vrais moteurs de ce changement. Il convient de s'en souvenir quand leur patience atteint ses limites et qu'"ils ruent dans les brancards". C'est qu'il revient à chacun de nous de tout mettre en oeuvre pour accélérer le cours du changement, dans une France qui, plus de trente ans après la loi de 1975, parle encore trop souvent des "z'handicapés".

  • Le handicap expliqué aux enfants (France 3)

    (lu sur le blog de Faire face)

    384064099.png
    Rendez-vous dimanche matin à 10h55 devant la télé, avec vos enfants.
    L’excellente émission pédagogique de France 3, C’est pas sorcier, sera consacrée aux blessés médullaires, devenus para ou tétraplégiques. Fred, l’animateur tout terrain, a suivi les patients et les équipes soignantes de l’hôpital de Garches, près de Paris. Jamy, le scientifique du duo, s’est plongé dans les circuits complexes du système nerveux pour expliquer le fonctionnement de la moelle épinière, relais primordial entre le cerveau et le reste du corps. Grâce à ses maquettes astucieuses, il nous permet de mieux comprendre l’impact d’une blessure de la moelle épinière, la paralysie qu’elle entraîne, son étendue et comment certains réflexes se remettent en place de façon plus ou moins automatique. Au programme également, le point sur les travaux de recherche pour tenter de faire remarcher ces personnes.

  • Petite enfance et handicap

    Le 20 janvier, Chorum a rendu public les résultats d'une enquête intitulée "Développer en milieu ordinaire l'accueil des enfants en situation de handicap".

    1095462626.jpgSi la loi du 11 février 2005 a renforcé les dispositions législatives précédentes, encore faut-il s’interroger sur l’existant et la réalité de cet accueil en milieu ordinaire.
    Cette enquête constitue ainsi un état des lieux de l’offre d’accueil existante avec un triple objectif :

    - l’identification de leviers d’action,
    - la mise en perspective des obstacles rencontrés,
    - l’identification de recommandations pratiques afin d’accompagner au mieux l’innovation.

    La finalité de la démarche reste le développement de l’accueil des enfants en situation de handicap dans les structures de droit commun.


    Le recueil d’information en vue de l’état des lieux a été effectué par le biais d’une enquête par questionnaires d’une grande envergure, réalisée courant 2008.

    L’analyse des questionnaires permet de faire ressortir un ensemble d’idées-force. En premier lieu, la subsistance de représentations et de « peurs qui perdurent en matière de prise en compte des enfants en situation de handicap constituent de fait des obstacles à leur intégration.

    L’enquête montre que de nombreuses initiatives sont menées par les collectivités territoriales et les institutions. Parmi ces initiatives une forte proportion vise à sensibiliser et à soutenir l’accueil par des formations et des temps d’échanges. Elles concernent très souvent directement les établissements d’accueil. Les collectivités territoriales financent également ce qui se révèle de l’ordre du diagnostic comme les états des lieux des besoins et de l’offre ou encore, la mise en réseau d’acteurs.

    L’enquête a permis de s’intéresser plus finement aux pratiques innovantes. A savoir, les structures ayant répondu au questionnaire ont des capacités d’accueil variées. La plus grande se situe entre 20 et 50 enfants accueillis.

    Selon l’étude, ces facteurs reposent en majorité sur le projet de la structure. Dans 30 % des cas il s’agit du projet associatif, d’établissement, du service d’accueil. Les demandes peuvent être adressées directement par les familles (17 %) et les services spécialisés (10 %). Les autres déclencheurs sont les textes juridiques, le diagnostic des besoins ou l’impulsion d’un acteur institutionnel.

    Les acteurs opérationnels sont partagés sur la question des perspectives d’accueil. Une forte proportion (59 %) estime qu’une stabilisation va avoir lieu. Un tiers estime qu’une augmentation est envisageable. Une analyse plus fine laisse suggérer une augmentation de la capacité d’accueil car de nombreuses demandes restent non satisfaites.

    L’enquête montre que d’un point de vue global, les appréciations quant à l’accueil en milieu « ordinaire » sont positives.
    L’analyse met donc bien en exergue que les secteurs dans lesquels il reste le plus d’efforts à faire sont le péri et l’extrascolaire notamment la culture, les vacances, le sport.

    L’analyse politique et stratégique menée à travers les réponses aux questionnaires montre que le principal enjeu se situe globalement au niveau de l’égalité des chances et de la lutte contre les discriminations.

    Les résultats des questionnaires et des entretiens font ressortir l’existence d’un grand nombre d’initiatives au titre de l’accueil en milieu ordinaire de l’enfant en situation de handicap. Pour autant, ces initiatives ne peuvent être considérées, loin s’en faut, comme mises en oeuvre de manière généralisée sur le territoire national. Il existe un engagement notoire de différentes institutions dans les départements et au plan local, mais il n’est pas possible de parler « d’institutionnalisation » de l’accueil en milieu ordinaire.

    En guise de conclusion, l’étude permet de proposer sous forme d’un tableau synoptique (voir document intégral), un aperçu des préconisations pouvant être mise en œuvre afin de favoriser le développement de l’accueil en milieu ordinaire des enfants en situation de handicap. Sachant que ce développement suppose d’agir simultanément sur différents facteurs : le service rendu aux familles, la conduite des projets associatifs ou d’établissement, le fonctionnement des réseaux, les projets territorialisés, le portage collectif du processus.

  • Le Code du Handicap

    Présentation

    A l'heure où plus de 30000 personnes handicapées, malades ou invalides ont manifesté pour obtenir des ressources décentes et où le handicap concerne 5 à 10% de la population française, la volonté de publier un code du handicap répond à un débat majeur de notre société.
    295738511.jpgA l'instar du code des droits contre l'exclusion, ce code présente l'ensemble des droits dont peut bénéficier une personne handicapée dans tous les domaines de la vie courante: Santé, Emploi, Famille, Education, Logement, Transports, Ressources, Discrimination, etc. Son objectif est de recenser, simplifier et vulgariser les procédures afin de garantir les droits et chances des personnes handicapées et de leurs familles face aux difficultés constantes et entraves à l'exercice de ces droits qu'elles rencontrent quotidiennement. Il doit permettre d'apporter des réponses claires et rapides à toute une série de questions sur le handicap.


    Sommaire
    Ce code-guide est construit de façon thématique.
    - Institutions, mode d'emploi (Maison départementale, conseils consultatifs du handicap, conférence nationale, halde, médiateur de la République etc.)
    - La prestation de compensation
    - Les ressources, les revenus et la fiscalité
    - L'éducation
    - L'emploi
    - Le logement
    - La santé
    - La protection de la personne
    - L'indemnisation des accidents de la vie
    - La vie quotidienne
    - Carnet d'adresses
    - Index thématique


    Code du handicap, sous la direction de Louis Schweitzer (Président de la HALDE) et Arnaud de Broca (Secrétaire général de la FNATH)
    Editions DALLOZ (25€)

  • Les candidats au baccalauréat en situation de handicap privés de déjeuner le jour des épreuves et déjà en échec ?

    Alors que le calendrier des épreuves du baccalauréat pour 2009 vient d'être publié au Bulletin Officiel de l'Education Nationale, l'APF s'indigne du traitement réservé aux élèves en situation de handicap. En effet, pour satisfaire la "politique de reconquête du mois de juin", les épreuves se dérouleront cette année encore sur 5 jours. Cette politique ne tient pas compte des élèves en situation de handicap car ceux-ci disposent d'un temps supplémentaire pour leurs examens. Un temps supplémentaire qui sera pris sur leur temps de pause-déjeuner du fait de ce calendrier serré contrairement à ce qu'avait plaidé l'APF ! Le Ministère souhaite-t-il mettre ces élèves en situation d'échec ?

    Le calendrier 2009 montre que les candidats au baccalauréat scientifique en situation de handicap ne disposeront, du fait du tiers temps supplémentaire accordé pour compenser les conséquences sur les examens de leur handicap, que de 40 minutes pour déjeuner et pour récupérer entre les épreuves de mathématiques et de LV2 ! Et le même exploit sera demandé aux candidats en situation de handicap de la série littéraire entre la philosophie et la littérature ! Des matières on ne peut plus importantes, puisqu'elles sont affectées des plus forts coefficients !
    (lire la suite suite)

  • Février 2009

    L'actualité du SESSD

    Les groupes du mois de février


    Le groupe "cirque" : lundi 9 février de 17.00-18.30 au gymnase Marcel Cachin, avenue Foch à BAGNEUX

    Le groupe "cuisine" : mercredi 4 février de 10.00 à 14.00 dans les locaux du SESSD

    Le groupe "fratrie" : samedi 7 février de 10h00 à 12h00 dans les locaux du SESSD (groupe des 4-7 ans)

    Le groupe "patouille" : mercredi 11 février de 10.30 à 12.00 dans les locaux du SESSD

    Le club du mardi : mardi 10 février de 17h30 à 22h00



    Réunion du CVS le 12 février à 20h00


    Pendant les vacances...

    Sortie au musée Grévin : le jeudi 19 février de 9h30 à 17h (le programme ici)

    Journée "masques et déguisements" : le lundi 23 février de 10h à 16h30 (le programme ici)



    Sport, culture et loisirs

    Dimanche 8 février de 15h à 18h
    Atelier de création - L'atelier du café des enfants
    Anis GRAS - 55, av. Laplace - 94110 Arcueil
    tel 01 49 12 03 29

  • Une UPI 4 dans le sud 92 ?

    1315493946.gifL'une des premières missions du SESSD est le soutien à l'intégration scolaire. Or, s'agissant de l' « après école primaire », l'offre de structures ou de dispositifs de scolarisation adaptée apparaît très limitée dans le sud des Hauts de Seine. A cet égard, lors de différentes réunions (synthèses, CVS, réunions de PPS), certains parents expriment leur inquiétude face à la question de l'orientation scolaire de leur enfant.

    Depuis plusieurs années, une réflexion est menée au niveau de l'Education Nationale et de ses partenaires concernant l'opportunité de l'ouverture d'une Unité Pédagogique d'Intégration (UPI) 4 dans le sud du 92 (deux UPI 4 existent déjà dans le nord du 92, à Clichy et à Courbevoie).

    La carte scolaire pour la rentrée 2009-2010 commence à être discutée en ce mois de janvier 2009. C'est au cours de ces discussions que sont envisagées les ouvertures et fermetures de classes. La question de l'ouverture d'une UPI 4 sera de nouveau soulevée à cette occasion.
    Depuis la rentrée dernière, j'ai interpellé à diverses reprises plusieurs responsables de l'Education Nationale concernant la nécessité d'un dispositif de type UPI 4 pour favoriser la scolarisation de plusieurs jeunes suivis par le SESSD.

    La pertinence de l'ouverture d'une UPI 4 semble aujourd'hui partagée par plusieurs de nos partenaires. Cependant pour qu'une telle proposition reçoive un avis favorable, il me semble nécessaire que les parents des enfants concernés fassent entendre leur voix.

    Si vous vous sentez concernés par ce sujet, je vous invite à venir en discuter le samedi 24 janvier 2009 de 10h30 à 12h00 au SESSD.

    Thomas BERTIN
    Directeur du SESSD APF de Bagneux

    NB : le texte réglementaire définissant les UPI est téléchargeable ici et une fiche sur les UPI sur le site de l'ESEN.

  • Handicap et périnatalité - Etat des lieux

    1648156800.jpgUn enfant va naître, un enfant est né. Il est dit-on handicapé, ou porteur d'un handicap, en situation de handicap. Qu'est-ce qu'un handicap ? Que charrie donc ce terme avec lui, qui établit chez chacun, parent ou professionnel, tant de représentations et d'affects lourds de violence et d'angoisses ? Comment les prises en charge des enfants qui en sont atteints ont-elles évolué, notamment avec les lois de 1975, de 2005 ? En quoi répondent-elles aux besoins et aux attentes des enfants et de leurs familles ? Comment annonce-t-on aujourd'hui aux parents cette réalité qui sera la leur et celle de leur enfant ? Comment ne pas réduire l'enfant à son handicap ? Comment soutenir et accompagner ces enfants, leurs parents, leurs soignants ? Cet ouvrage n'élude rien de ces questions : écrit par des médecins, des psychiatres, psychologues, psychanalystes, il témoigne de leur clinique du quotidien et de leurs élaborations soutenues depuis de longues années dans ce champ du handicap.

    Pierre Delion est professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, chef du service de pédopsychiatrie, CHU de Lille.
    Sylvain Missonnier est professeur de psychopathologie clinique de la périnatalité et de la première enfance, Institut de psychologie, université Paris Descartes (Paris 5e).
    Nathalie Presme est pédopsychiatre au centre hospitalier intercommunal de Créteil.

  • Guide Vacances 2009

    L’APF publie le « Guide Vacances 2009 »
    pour les personnes en situation de handicap
    « Infos pratiques pour partir zen »


    Pour la 8e année consécutive, le magazine Faire Face, édité par l’Association des Paralysés de France, publie un « Guide Vacances » destiné aux personnes en situation de handicap et à leur famille. A base d’infos pratiques pour partir zen, ce guide paraît dès janvier pour permettre aux personnes en situation de handicap une meilleure préparation de leurs vacances !

    1045770962.jpgUne ambition pour ce guide : multiplier les infos pratiques pour permettre aux personnes en situation de handicap et à leur famille de préparer au mieux leurs vacances et de partir zen !
    Nouveautés 2009 : un focus sur les transports à petits prix (low cost) et un autre sur les échanges de maisons !
    A l’heure où de plus en plus de comités départementaux du tourisme et de villes éditent leur propre guide de lieux accessibles, Faire Face a décidé de faire jouer la complémentarité, grâce à l’expertise de l’APF, en proposant des conseils pratiques : où trouver des aides humaines pour partir ? Comment trouver des aides pour financer les vacances ? Quelles précautions prendre et que savoir sur les transports individuels ou en commun ? Où trouver les aides techniques ou que faire pour emporter les siennes ? Que savoir sur la santé, les assurances, les litiges… Voilà pour la première partie.

    En seconde partie : des adresses utiles, une bibliographie des guides existants, des infos sur les agences de voyage qui organisent des séjours « adaptés » aux attentes des personnes en situation de handicap, mais aussi des destinations « coups de cœur » de lecteurs et du service APF Evasion. Sans oublier, le rendez-vous unique et incontournable : les cartes régionales des plages accessibles !


    Le Guide Vacances 2009 est disponible au prix de 5,50 euros (frais de port compris)

    Pour toute commande, envoyez un chèque à :
    Association des Paralysés de France
    Direction de la Communication
    17 bd Auguste Blanqui
    75013 Paris

  • Aide technique (informatique) : une souris sans force

    (lu sur le site du Café pédagogique)

    Pour beaucoup de personnes en situation de handicap moteur, l’utilisation d’une souris est impossible. Des étudiants de l’ESIEA ont donc proposé une alternative ne nécessitant qu’une faible force (et mobilité) des doigts.

    Le but est d’utiliser un capteur infra rouge déjà existant sur le marché (fiable et peu cher) pour faire un appareil d’accessibilité.
    (voir la vidéo)

  • Goûter spectacle pour la nouvelle année

    Le SESSD APF de Bagneux invite les familles à un goûter spectacle afin de célébrer ensemble ce début d'année 2009.

    Retrouvez-nous le lundi 19 janvier 2009 de 17h15 à 19h30 à la salle Gabriel Péri située 13 avenue Gabriel Péri à Bagneux, au niveau du centre de PMI (cf plan d'accès).

    Au cours de ce goûter,

    - la compagnie Contes en Rond présentera le spectacle Paroles de Cailloux, un conte musical qui ravira petits et grands,
    - Gabriel & Pierre, magiciens en herbe, feront une démonstration de mentalisme.

    NB : Merci de nous passer un petit coup de téléphone pour nous indiquer si vous prévoyez de venir et à combien de personnes.

    En attendant cet événement,
    toute l'équipe du SESSD vous souhaite une

    Bonne année 2009 !