• Colloque EVS, AVS, AE : le 25 mars

    2019625355.jpgLe SNUipp organise le 25 mars une journée sur la situation des personnels précaires dans l’éducation nationale*
    (plus de détails dans le SNUinfos)

    *Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS), Emploi Vie Scolaire (EVS), Assistant d'Education (AE)

  • Semaine contre le racisme et l'antisémitisme à Bagneux

    1749672606.jpgPour la première fois cette année, la ville de Bagneux organise, du 21 au 28 mars, la semaine d'action contre le racisme et l'antisémitisme.
    Objectif affiché : décrypter les logiques à l'œuvre dans la discrimination et affirmer la volonté du vivre-ensemble.

    D'une manière générale, il s'agit donc bien de sensibiliser chacun à la question de la non discrimination et du respect de la différence au sens large.

    Tout au long de la semaine seront proposés des rencontres sportives, des ateliers artistiques, des rencontre-débats, des spectacles...
    Consultez le programme !

  • Le privé tend la main aux étudiants en situation de handicap

    (lu sur handicap.fr)

    1195130415.png

    Malgré les politiques actives mises en place par certaines entreprises pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (adoption d'un accord triennal, mission handicap...), celles-ci sont confrontées à un problème majeur : le décalage entre le profil des candidats et les compétences recherchées par les entreprises. Trois ans après l'adoption de la loi du 11 février 2005 «pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées», un grand nombre d'entreprises et d'administrations ne parviennent pas à respecter l'obligation légale (pour les entreprises de 20 salariés ou plus) d'emploi de salariés handicapés à hauteur de 6% de leurs effectifs. Cette difficulté de recrutement est largement liée à la question du manque de formation et de qualification des travailleurs handicapés. Trop peu poursuivent des études supérieures.

    C'est pourquoi de grandes entreprises du secteur privé ont créé l'Association ARPEJEH (Accompagner la Réalisation des Projets d'Etudes de Jeunes Elèves et Etudiants Handicapés), avec le soutien du Ministère du Travail, des Relations Sociales et de la Solidarité. Conscientes de leur responsabilité sociale, elles sont convaincues qu'un dispositif pragmatique d'information et d'accompagnement des jeunes handicapés permettra, à terme, une meilleure insertion professionnelle et une plus grande diversité au sein des entreprises.

    (lire la suite ici)

  • Convention ONU sur le handicap : le CFHE dénonce le retard de la ratification par la France !

    614903839.gif

    Alors que 50 pays dans le monde, dont nos partenaires européens, ont déjà ratifié la Convention Internationale des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées adoptée en décembre 2006, la France tarde…
    Sera-t-elle le dernier pays à la ratifier ? Le pays des Droits de l’Homme ne serait pas celui des personnes handicapées ?

    (lire la suite ici)

  • Journées Nationales Tourisme & Handicap : de nombreuses visites gratuites

    1829566283.jpgDans le cadre des journées nationales Tourisme & Handicap, de nombreuses visites gratuites sont proposées dans toute la France et en particulier en Ile de France.

    Ainsi l'office de Tourisme de la ville de Versailles propose des visites gratuites les 21 & 22 mars pour les personnes en situation de handicap moteur.


    Au programme :

    Samedi 21 mars
    10h30 : visite du potager du Roi
    11h15 : visite du quartier Notre Dame
    15h45 : visite du quartier Notre Dame
    Dimanche 22 mars
    11h30 : visite du quartier St Louis
    14h00 : visite du quartier St Louis

    (télécharger le programme détaillé ici)

    Attention ! Le nombre de participants est limité à 10 (+ 10 accompagnateurs), aussi faut-il réserver rapidement par téléphone au 01 39 24 88 88 ou par e-mail en écrivant à handicap@ot-versailles.fr

  • 18 mars : Rythmes de l’enfant, un autre aménagement est possible

    985309604.jpgLe 18 mars, la FCPE, La JPA et le Réseau Français des Villes Éducatrices proposent aux parents, aux enseignants, aux animateurs et aux collectivités territoriales de réfléchir ensemble à un autre aménagement de la semaine, pour le bien-être des enfants.

    Chercheurs, théoriciens et pédagogues apporteront leurs réflexions pour alimenter les échanges. Les collectivités territoriales, les enseignants, les animateurs et les parents prendront la parole sur leurs expériences, les avantages et les difficultés rencontrées.

    Comment mettre en place une concertation entre tous les acteurs du territoire éducatif ? Quels impacts un autre aménagement du temps peut-il avoir sur les apprentissages, les activités éducatives de loisirs, la logistique ?

    Le programme et la fiche d'inscription ici

  • Envoyé spécial jeudi soir : «A l'école de la différence»

    1576347483.jpg
    L'émission "envoyé spécial" du 12 mars (à 20h35) présente un reportage sur la scolarisation d'enfants en situation de handicap : «A l'école de la différence».

    Depuis février 2005, la scolarité des enfants handicapés est un droit. Mais scolariser ces élèves n'est pas simple.
    Quatre familles témoignent.

    Un reportage de Jérôme Soulard, Guillaume Michel et Sylvain Dauba.

    Rediffusion dans la nuit de vendredi à samedi (à 2h10 du matin)

    NB : Ce reportage avait été programmé initialement le 5 février dernier puis finalement déprogrammé pour laisser la place à une allocution du président de la République.

  • Don de matériel orthopédique à l'association FITIMA France

    770774246.jpg

    Le SESSD APF de Bagneux a récemment donné du matériel orthopédique (attelles) pour les enfants de la Fondation Internationale Tierno et Mariam (FITIMA).

    Cette fondation, présente au Burkina Faso et en Guinée Conakry notamment, développe des programmes d'aides aux enfants en situation de handicap moteur et gère des centres de soins.

    Le matériel, issu de dons de familles du service, a été remis par Thomas BERTIN, directeur du SESSD APF de Bagneux, à M. Hervé WITTMANN, directeur régional Ile de France ouest de l'Association Française contre les Myopathies (AFM). En effet M. Wittmann, outre ses responsabilités au sein de l'AFM, est le coordinateur de Fitima pour l'Ile de France.

    Pour l'histoire, le SESSD cherchait depuis quelques temps une association à qui remettre le matériel (souvent donné par les familles). C'est en fait Mme DAVOINE, actuelle présidente du CVS du SESSD, qui a initié le mouvement et qui a informé le service de l'existence de FITIMA. Merci à elle !

    Si vous avez du matériel technique dont vous n'avez plus l'utilité, vous pouvez l'apporter au SESSD et nous nous chargerons de le remettre au Service Régional Ile de France Ouest de l'AFM.

  • APF Ecoute Parents : Un nouveau numéro vert « par et pour » des parents d’enfant en situation de handicap

    814613987.2.gif
    Parce que la veille scolaire mise en place par l’APF a révélé un fort besoin d’écoute de la part des parents appelants, parce que le service APF Ecoute Infos, qui gère déjà deux numéros d’écoute psychologique « Ecoute Handicap Moteur » et « Ecoute Sclérose en Plaques » a constaté que nombre d’appels étaient passés par ces mêmes parent d’enfants en situation de handicap, il a décidé d’ouvrir une ligne dédiée : « APF Ecoute Parents ».
    Particularité de cette ligne : les écoutants sont eux-mêmes des parents d’enfant en situation de handicap, ayant été confrontés à une expérience similaire à celle des appelants.

    Un principe de pair émulation
    Parce qu’il est connu que l’on s’adresse plus facilement à une personne qui a une expérience de vie similaire et peut vous comprendre, APF Ecoute Parents repose sur le principe de la pair émulation : les écoutants sont eux-mêmes des parents d’enfants en situation de handicap. Le but : libérer la parole pour permettre de réels échanges autour de ce qui est le plus souvent indicible.

    Des parents formés à l’écoute
    Toutefois la pair émulation nécessite un bon recul sur sa propre expérience, pour ne pas se sentir déstabilisé par des problématiques en résonance avec elle. Les écoutants ont ainsi reçu une formation initiale à l’écoute et bénéficient d’un accompagnement en continu mené par un
    psychologue référent du service d’appui. ainsi que de supervisions régulières avec un intervenant extérieur.
    En pratique, chaque parent-écoutant reçoit les appels chez lui, deux heures par semaine, sur un poste et une ligne téléphoniques dédiés à cet effet, dans une pièce séparée. L’écoute proposée est anonyme pour les deux protagonistes, et l’appel est gratuit depuis un poste fixe.

    Des heures d’écoute adaptées au rythme familial
    Les plages horaires de « APF Ecoute Parents » ont été choisies afin que l’appelant et l’écoutant soient disponibles c’est-à-dire lors de moments où la vie familiale est moins intense. Tous les jours de la semaine sauf le week-end, les plages horaires correspondent le plus souvent à des périodes où l’enfant est soit en structure d’accueil, soit couché.

    ---------------------------------------------------------------------
    APF Ecoute Parents : 0800 800 766
    Des parents d'enfant en situation de handicap à votre écoute
    (handicap moteur avec ou sans troubles associés, polyhandicap)
    Numéro vert - appel anonyme et gratuit
    Les lundis (9h-11h), mardis (9h-12h), mercredis (20-22h), jeudis (14-16h), vendredis (18-20h)
    ----------------------------------------------------------------------

  • Semaine du cerveau 2009 : du 16 au 22 mars

    1669750125.pngL'édition 2009 de la Semaine du cerveau aura lieu du 16 au 22 mars.

    Cette semaine vise à sensibiliser le grand public à l'importance de la recherche sur le cerveau, ses fonctions cérébrales et ses troubles.
    Scientifiques, organismes de recherche (CNRS / Inserm…), enseignants et associations se mobilisent pour proposer des activités permettant échanges et découvertes.

    (Liste des manifestations)


  • Présentation de APF France handicap

    image apf france handicap.jpgAPF France handicap, créée en 1933 et reconnue d’utilité publique, est un mouvement national de défense et de représentation des personnes avec un handicap moteur et de leur famille qui rassemble 30 000 adhérents, 25 000 bénévoles et 11 000 salariés.

    APF France handicap milite activement au niveau national et dans tous les départements pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à une égalité des droits et à l’exercice de leur citoyenneté.
    APF France handicap gère des services et des établissements médico-sociaux ainsi que des entreprises adaptées. 30 000 personnes en situation de handicap et leur famille bénéficient de ces services et de ces lieux d’accueil qui les accompagnent dans le choix de leur mode de vie : scolarité, formation professionnelle, emploi, vie à domicile ou en structure de vie collective, accès aux loisirs et à la culture…

    APF France handicap sur Internet

    Le site de APF France handicap > www.apf.asso.fr
    Le blog politique de APF France handicap > www.reflexe-handicap.org
    Le portail d'information sur les situations de handicaps moteurs : aspects médicaux, sciences sociales, éthique et droits des malades> www.moteurline.apf.asso.fr
    Le site sur la SEP > www.sclérose-en-plaques.apf.asso.fr
    Le site pour les blessés médullaires > www.paratetra.apf.asso.fr
    Le site sur l’infirmité motrice cérébrale > www.imc.apf.asso.fr
    La plate-forme de blogs APF France handicap > www.blogs.apf.asso.fr
    Le blog de Faire Face > www.faire-face.fr



    Les numéros verts

    Écoute Handicap Moteur 0 800 500 597
    accueille les demandes de toutes les personnes concernées
    par des déficiences motrices, notamment du fait de lésions
    médullaires.

    Écoute SEP 0 800 85 49 76
    centré sur les questionnements spécifiques des personnes
    atteintes de sclérose en plaques (SEP).

    Écoute Parents 0 800 800 766
    des parents d’enfant en situation de handicap à l’écoute
  • Scolarisation des enfants handicapés : recommandations de la HALDE

    1899424260.2.gif4 ans après la promulgation de la loi du 11 février 2005, qu’en est-il de la scolarisation effective des enfants handicapés en milieu ordinaire ?
    La HALDE adresse des recommandations afin de rétablir une égalité d’accès à la scolarisation.

    Ces recommandations font suite aux résultats d’un sondage-bilan CSA/Oxalis, publié par la HALDE en décembre 2008, auprès de directeurs d’écoles maternelle et primaire, d’élus et de parents d’élèves handicapés, et aux travaux d’un groupe de travail composé d’acteurs institutionnels et associatifs.

    La HALDE vient de transmettre ces recommandations au gouvernement, à la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) et aux associations concernées.

    Parmi les recommandations données par la Halde, on peut noter en particulier un point qui fait écho aux préoccupations actuelles dans le 92 : la formation des AVS, leur recrutement, la précarité de leur emploi...

    La Halde recommande notamment au gouvernement de :
    - "permettre aux AVS (...) de sortir de la précarité et faire durablement carrière dans l'accompagnement scolaire"
    - "mettre en place une professionnalisation des métiers de l'accompagnement scolaire et social des élèves handicapés tenant compte de la diversité des besoins."
    ... et au Ministère de l'Education Nationale de :
    - "mieux anticiper le recrutement des AVS (et autres emplois assimilés). Le processus de décision d'affectation doit se faire plus rapidement et efficacement."
    - "mettre en place des formations adaptées à la spécificité du handicap sans attendre la prise de fonction des personnels accompagnants"


  • Qu’est ce que vous faîtes pour les vacances ? La Campagne de recrutement de bénévoles d’APF Evasion

    969264316.2.gif

    C’est le moment de choisir ses vacances. Pourquoi pas devenir bénévoles avec APF évasion ?

    APF Evasion lance une campagne de recrutement d’accompagnateurs bénévoles pour ses séjours estivaux. Le public visé ? Toute personne de plus de 18 ans dynamique et ouverte disponible deux à trois semaines cet été. Le message ? « Qu’est-ce que tu fais / vous faîtes pour les vacances ? » Un clin d’oeil à une célèbre chanson de l’été 88 qui souligne l’état d’esprit convivial des séjours. Car pour les personnes en situation de handicap comme pour les bénévoles, ces vacances sont avant tout de très belles expériences humaines…

    Organisateur de vacances pour les personnes en situation de handicap depuis 75 ans, APF Evasion lance un appel à candidatures pour l’accompagnement de ses séjours estivaux… La campagne « Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ? » vise à recruter un maximum de bénévoles disponibles deux à trois semaines entre début juin et fin septembre 2009. L’objectif : réunir 3000 dossiers de candidatures pour que plus de 1200 vacanciers puissent partir cet été. « Grâce à l’accompagnement des bénévoles, nous permettons aux personnes en situation de handicap de profiter pleinement de leurs vacances, sans être constamment limitées dans leurs activités », explique Céline Lorenzi, chargée du recrutement des accompagnateurs. Clef de voûte de l’organisation des séjours, les bénévoles aident les vacanciers dans tous leurs gestes quotidiens (manger, se laver, se déplacer, aller aux toilettes...), ils les accompagnent pour les visites et les activités programmées et peuvent s’investir dans l’animation et l’organisation.

    Comment rejoindre les rangs des accompagnateurs ? Les candidats doivent remplir un dossier disponible en ligne. S’ils sont retenus et en fonction de leurs disponibilités, ils partent deux à trois semaines en France ou à l’étranger pour accompagner des enfants ou des adultes (séjours par tranches d’âges). Leurs frais sont pris en charge (hébergement, nourriture et transport pour les séjours en France) et ils sont formés avant l’arrivée des vacanciers aux fondamentaux de l’accompagnement du handicap. Durant les vacances, ils sont aidés par un responsable de séjour expérimenté et par les vacanciers eux-mêmes. « Le bons sens et l’écoute suffisent… La proximité avec les vacanciers se transforme très rapidement en complicité ! J’ai vécu mes plus belles rencontres pendant les séjours APF. Je me souviens de fous rires et d’instants magiques… », conclut Nicolas, accompagnateur bénévole depuis 3 ans.

  • Ni pauvre Ni Soumis solidaire du 19 mars, lance un appel d’urgence !

    918215696.jpgAprès avoir participé à la journée d’actions du 29 janvier, le collectif Ni pauvre, ni soumis annonce qu’il est solidaire de la journée d’actions du 19 mars prochain et participera aux manifestations !

    Le collectif Ni pauvre, ni soumis lance également un appel d’urgence « Personnes en situation de handicap, personnes atteintes de maladie invalidante : victimes oubliées de la crise ! ».

    (lire la suite sur le site de NPNS)

    Alors que cette crise se cumule avec une "crise de la solidarité" qui conduit à laisser durablement sous le seuil de pauvreté des personnes en raison de leur handicap ou de leur état de santé, le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » demande d’urgence au président de la République et au gouvernement de prendre deux engagements d’ici le 29 mars prochain :
    > l’élargissement de la prime de solidarité active de 200 € prévue au 1er avril 2009 à tous les bénéficiaires des minima sociaux (y compris les titulaires de l'AAH ou de l'ASI), de rentes, de pensions dont le montant est en dessous du seuil de pauvreté ;
    > l’ouverture dès aujourd’hui d’un « Grenelle de la solidarité » sur l’instauration d’un revenu d’existence. Les personnes en situation de handicap, les personnes atteintes de maladie invalidante, et leur famille, n’acceptent plus d’attendre. Elles considèrent qu’il s’agit d’un manque de considération du président de la République et du gouvernement à leur égard.

    Parce que la solidarité a aussi un visage, le 19 mars 2009, le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » rejoindra à nouveau à Paris le mouvement social pour témoigner de toutes les détresses oubliées.

    *********************
    Chiffres clés :
    Seuil de pauvreté = 880 euros / mois, selon Eurostat
    AAH = 652,60 euros / mois
    Pension invalidité (minium) = 260,17 euros / mois
    *********************

    Téléchargez l'appel de Ni Pauvre Ni soumis

  • SAIS 92 - lettre n°18

    1676152096.2.png

    Au sommaire de la lettre n° 18 de SAIS 92 (février 2009)

    Edito
    Questions souvent posées en école ou par les parents
    Les AVS dans le 92
    MDPH
    L’équipe éducative et le PPS
    MDPH
    Formation à l’EPE
    Fils Santé Jeunes
    Jeunes violences Ecoute
    De l’intérêt d’un collectif représenté au niveau national
    Atelier d’éveil : Initiative locale à relayer
    Questionnaire sessad
    Actus des Associaitions


    Bonne lecture !

  • APF écoute parents : 0 800 800 766

    814613987.gif

    L'APF ouvre une ligne d'écoute à destination des parents et tenus par des parents à compter du 9 mars 2009.
    Il s'agit d'une ligne d'écoute anonyme et gratuite dont l'accueil est assuré par 16 parents écoutants bénévoles, formés à l'écoute.

    Ce numéro vert "APF écoute parents" (0 800 800 766) est ouvert aux horaires suivants :
    - lundi 9h-11h
    - mardi 9h-12h
    - mercredi 20h-22h
    - jeudi 14h-16h
    - vendredi 18h-20h

  • WebTV : Le handicap à l'école sur curiosphère

    1956341853.jpg

    Un nouveau dossier thématique intitulé "Le handicap à l'école" est consultable sur le site de curiosphere.tv
    Ce dossier a été réalisé en partenariat avec La Documentation Française.

    478165732.gif
    5 thèmes sont abordés :
    - Histoire politique du handicap
    - A l'école
    - L'orientation des enfants handicapés
    - Les établissements spécialisés
    - Les risques de maltraitance

  • « Participez à la création d’une nouvelle signature pour l’APF ! »

    1396260833.jpgLe congrès 2009 va être l’occasion de mener une réflexion sur le bilan de la politique du handicap en France et nos attentes pour les
    années 2010. A l’issue de celui-ci, seront votées les orientations de l’APF pour les prochaines années sous la forme d’un « manifeste ».

    Pour accompagner ce nouvel élan politique et l’affirmer dans l’identité de l’APF, et parce que l’APF n’a cessé d’évoluer, une nouvelle signature pour l’association sera dévoilée à la fin du congrès.

    Quelle nouvelle signature pour l’APF après « On est tous faits pour aimer la vie », notre signature depuis 10 ans ?

    Faites-nous part de vos idées !

    - en quelques mots et/ou en une phrase
    - avant le 30 avril 2009

    Quelques règles de communication pour créer une signature :
    - La signature est placée sur les outils de communication d’une structure, en plus de son logo.
    - Elle doit permettre de résumer un positionnement, une mission, d’affirmer une vision et d’exprimer une « personnalité ».
    - C’est un exercice de concision : elle excède rarement 8 mots. Elle n’est pas forcément composée d’un sujet, d’un verbe et d’un complément.

    Pour vous aider dans cette réflexion, répondez aux questions ci-dessous, en 8 mots maximum :
    - Que devrait-être l’APF des années 2010 ?
    …………………………………………………………………………………………………
    - Quelle place / rôle de l’APF dans la société de demain ?
    …………………………………………………………………………………………………
    - Comment devraient-être considérées les personnes en situation de handicap et leur famille demain ?
    …………………………………………………………………………………………………
    - Quelle place / rôle pour les personnes en situation de handicap et leur famille demain ?
    …………………………………………………………………………………………………

    NB : c’est sur la base de toutes les idées reçues que sera construite la nouvelle signature, validée ensuite par le conseil d’administration

  • Du 9 au 15 mars 2009 : Semaine nationale des personnes handicapées physiques

    456445554.jpgComme chaque année, l’APF organise, à l’occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques du 9 au 15 mars 2009, une opération de récolte de fonds dans toute la France. Ces fonds permettront à l’APF de mener à bien des projets et actions de proximité en faveur des personnes en situation de handicap moteur.
    L’APF invite donc le public à faire un geste solidaire, de proximité, lors de cette semaine sous la forme d’un don ou d’un achat, mais aussi en acceptant d’être bénévole lors de cette collecte de fonds !


    > Action Handicap du 9 au 15 mars, dans toute la France :
    Durant cette semaine, les délégations départementales de l’APF mèneront des actions dans toute la France (souvent sous forme de stands de sensibilisation et de vente) afin de récolter des fonds pour leurs projets de proximité en faveur des personnes en situation de handicap.

    > Pour nous aider à financer des projets de proximité…

    Les fonds récoltés permettront aux délégations de l’APF de mener à bien des projets pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes en situation de handicap.
    Cette lutte passe bien souvent par une plus grande présence des personnes dans la société. Ainsi des projets pour rompre l’isolement des personnes en situation de handicap, favoriser l’accessibilité des lieux publics ou privés ou favoriser l’accompagnement social, pourront être mis en place grâce à l’argent récolté.

    > Faites un geste solidaire !

    Pour montrer sa solidarité, l’APF propose des gestes simples et solidaires :
    ►faire un don ou un achat
    ►être bénévole pour collecter des fonds pour l’APF !
    Pour connaître, les points de vente et/ou être bénévole, il suffit de contacter la délégation APF de son département (l'adresse de la délégation du 92 est la suivante dd92@apf.asso.fr).

  • Colloque Fratrie & Handicap

    L'Association Grandir d'un Monde à l'Autre organise le 28 mars 2009 un colloque sur le thème " Fratrie & Handicap"

    Lorsque le handicap surgit dans une famille, ce n'est pas simplement la personne concernée qui est touchée, mais c'est également l'ensemble des membres de cette famille. Les frères et les soeurs sont en "première ligne". Qu'ont-ils à nous dire ?

    Bien souvent ils restent silencieux, un peu dans l'ombre et pourtant, ils ont tant de choses à nous dire...

    1832281146.jpgInterventions de chercheurs, de frères et de soeurs, et de professionnels.

    Espace librairie - Dédicaces d'auteurs

    Réservation : voir rubrique éléments pratiques pour télécharger la fiche d'inscription et la retourner accompagné de votre règlement à :

    Association Grandir d'un Monde à l'Autre

    39 rue de la commune 44 400 REZÉ

    (Le programme détaillé ici)

  • La peine de naître ?

    1081431496.gifEntre ces deux-là, il n'y a depuis longtemps que silence et blessures.
    Entre ces deux-là, il n'y a, depuis toujours, que de l'amour. Jehanne Collard est une avocate passionnée, une militante du droit des victimes. Depuis un terrible accident de la circulation, elle consacre sa vie à la lutte contre la délinquance routière. Eva, sa fille, est infirme moteur cérébral, handicapée à vie, depuis sa naissance. Jehanne n'a jamais pu se pardonner d'avoir donné à sa fille une vie tronquée.
    Eva n'a jamais compris pourquoi sa mère fuyait son handicap en consacrant son temps et son énergie à la défense des grands blessés de la route. Pour que le dialogue se noue enfin, il faut se résoudre à mettre des mots sur l'intolérable, sur ce corps rebelle, déformé, sur cette absurdité qui dévaste la vie d'Eva et hante celle de Jehanne. Il faut parler du handicap, à mots ouverts, chacune de son côté, pour que la crainte de blesser l'autre ne vienne pas travestir la sincérité.
    Il faut parler du handicap, de ce qu'il creuse entre une mère et sa fille pour tenter de combler l'autre gouffre, celui que nous laissons s'installer, au-delà des bons sentiments, des promesses non tenues, de lois jamais appliquées, entre valides et handicapés. Deux confessions parallèles qui tentent de se rejoindre pour nous éclairer. C'est à cela que servent parfois les livres.ictimes, apprenant à se défendre, ne soient plus une deuxième fois victimes.

    Auteurs : Jehanne Collard & Eva Paul
    Editeur : Flammarion
    Prix : 18 €

  • Festival Handiclap

    1110598667.jpgLe 22ème festival Handiclap aura lieu du 27 mars au 4 avril 2009.

    L’objectif de ce festival est l’intégration des personnes en situation de handicap.

    Pour la première fois, le Festival Handiclap se déroulera sur l’Ile de Nantes - Les Chantiers les 27, 28 et 29 mars, sous deux chapiteaux accueillant spectacles et animations, mais également à la Maison des Hommes et des Techniques et en partenariat avec les Machines de l’Ile.
    Le Festival se poursuivra du 30 mars au 4 avril dans les communes fidèles ou nouvelles de la Métropole Nantes Saint-Nazaire et du département.

    Consultez le programme !

  • La Campagne Handivalides 2009 !

    801346351.jpg
    Pour la quatrième année consécutive, Starting-Block organisera du 5 mars au 4 mai 2009 une grande campagne Handivalides dans une trentaine d'universités et écoles supérieures en France, pour sensibliser, se rencontrer et échanger autour du handicap !


    Jeudi 5 mars 2009 à partir de 10 heures
    Starting-Block, en partenariat avec Sciences Po, lance :
    La Campagne nationale HandiValides 2009
    en présence de la marraine de l’évènement, Marie-Amélie Le Fur, double vice championne paralympique
    à Sciences Po - 13 rue de l'université – Paris 7ème


    L'action de Starting-Block repose sur la conviction que les jeunes adultes, et en particulier les étudiants, peuvent jouer un rôle privilégié dans la mise en oeuvre de programmes d'éducation à la citoyenneté et à la solidarité. Avec la Campagne HandiValides 2009 (www.campagnehandivalides.org) Starting-Block et ses partenaires interviennent dans une trentaine d'universités et grandes écoles à travers la France pour sensibiliser, se rencontrer et échanger autour du handicap. Au programme : repas à l’aveugle, parcours en fauteuil, forum associatif, tables rondes, projections…

  • Participez au concours 2009 des Papas Bricoleurs et Mamans Astucieuses (date limite le 6 mars)

    1970424720.gifVous avez trouvé l'astuce qui facilite le quotidien de votre enfant handicapé ? L'aménagement qui lui permet d'être autonome ?
    Partagez vos idées avec des familles qui pourraient en profiter en participant au concours des Papas Bricoleurs et Mamans Astucieuses 2009 !

    Pas besoin d'être un pro du bricolage pour participer: de la simple astuce à la réalisation la plus complexe, toutes les idées sont bonnes à partager !

    Téléchargez votre dossier de participation ou demandez-le
    au 04 72 76 88 43 / papasbricoleurs@handicap-international.org
    ou venez le retirer au SESSD
    Avant le 6 mars 2009 !
    Envoyez votre dossier dûment complété en n'oubliant pas de joindre des photos de la réalisation sous différents angles et un croquis avec les mesures de la réalisation à :

    Handicap International- Concours des Papas bricoleurs
    14 avenue Berthelot
    69361 Lyon cedex 07
    Ou par courriel : papasbricoleurs@handicap-international.org
    Pour tout renseignement complémentaire, appelez-nous au 04 72 76 88 43.

    Les meilleures réalisations reçoivent un abonnement d'un an à Déclic, le magazine de la famille et du handicap et des bons d'achats Leroy Merlin :

    * 1er prix : 1 600 euros
    * 2ème : 800 euros
    * 3ème prix : 400 euros
    * Prix coup de coeur des familles : 400 euros
    * Les 16 autres lauréats : 150 euros

  • Mars 2009

    L'actualité du SESSD

    Les groupes du mois de mars

    Le groupe "cirque" : les lundis 2, 16 et 30 mars de 17.00-18.30 au gymnase Marcel Cachin, avenue Foch à BAGNEUX

    Le groupe "cuisine" : mercredi 4 mars de 10.00 à 14.00 dans les locaux du SESSD

    Le groupe "fratrie" : samedi 28 mars de 10h00 à 12h00 dans les locaux du SESSD (groupe des 4-7 ans)

    Le groupe "patouille" : mercredi 11 mars de 10.30 à 12.00 dans les locaux du SESSD

    Le club du mardi : pas de club du mardi en mars (le prochain aura lieu le 7 avril)

    (le détail des groupes ici)


    Autres événements

    Jeudi 5 mars à partir de 10 heures
    Lancement de la campagne Handivalides
    à Sciences Po - 13 rue de l'université – Paris 7ème

    Du lundi 9 au dimanche 15 mars 2009
    Semaine nationale des personnes handicapées physiques

    Lundi 16 mars
    Journée de fonctionnement du SESSD de Bagneux (réservé aux professionnels du service)
    Au programme:
    - l'éducateur(rice) au SESSD de Bagneux : un référent du projet personnalisé d'accompagnement
    - le Handicap : évolutions conceptuelles
    - le secret professionnel (intervention d'Annabel AURIAU, juriste, Foyer APF de Parthenay)

    Mardi 17 mars
    Journée d'étude sur la recherche en faveur de la paralysie cérébrale

    Jeudi 19 mars
    Journée d'actions nationales
    avec le collectif Ni Pauvre, Ni Soumis (NPNS) qui lance un appel d’urgence « Personnes en situation de handicap, personnes atteintes de maladie invalidante : victimes oubliées de la crise ! »

    Samedi 21 & dimanche 22 mars
    Journées nationales "Tourisme & Handicap"

  • Loi "handicap" : le bilan du gouvernement est loin de la réalité du terrain, estime le CNCPH

    Le gouvernement vient de remettre au Parlement son rapport sur la mise en œuvre de la politique en faveur du handicap depuis 2005. Le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH)*, saisi pour avis, dénonce un bilan d'autosatisfaction qui "se borne à rappeler les textes et les positions du gouvernement sans analyse critique de leur application sur le terrain".

    En matière d’éducation et de scolarité, le CNCPH salue les modifications significatives apportées à la première version du rapport et qui prennent en compte certaines réserves exprimées initialement.

    Les principes novateurs tels que le projet de vie, le plan personnalisé de compensation, le projet personnalisé de scolarisation n’apparaissent pas clairement. Le vocabulaire et les formes syntaxiques utilisés ne correspondent pas toujours à la loi de 2005. Le Conseil relève également que les progrès accomplis, évoqués dans le bilan de la mise en œuvre, ne le sont que partiellement à travers un constat quantitatif, par ailleurs éloigné de la réalité du terrain. Sur ce point, les attentes du Conseil sont vives en matière de méthodes et d’organisation.

    Dans le domaine des orientations pour les trois prochaines années, nombre de problématiques sont à peine évoquées. Ainsi, le rapport ne fait pas apparaître la nécessité de réflexions opérationnelles sur la qualité de l’accompagnement, (notamment par les AVS), le renforcement des formations (initiale, continue, communes) des professionnels de l’Education nationale et du secteur médico-social, le suivi du parcours des élèves en situation de handicap (de la scolarisation à la formation professionnelle), la nécessaire rénovation du secteur médico-social au regard des nouveaux dispositifs législatifs et règlementaires. Sur ces points aussi, le Conseil attend avec impatience que s’organisent les réflexions indispensables entre tous les partenaires.

    (sources : ASH, n°2595 du 20 février 2009 et UNISDA)

    -------------------------------------------------
    *Le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) est une instance nationale qui agit en lien direct avec le ministre en charge du handicap. Il a une double mission : assurer la participation des personnes handicapées à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques les concernant d’une part, et évaluer la situation du handicap et formuler des avis et propositions pour l’améliorer, d’autre part.

  • Xavier Darcos rappelle l'engagement de l'Education nationale en faveur des élèves handicapés

    693587307.gifA l’occasion du quatrième anniversaire de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, Xavier Darcos souhaite rappeler que la scolarisation des enfants handicapés constitue, conformément aux engagements du Président de la République, une priorité absolue de l’Education nationale.

    En 2008-2009, plus de 170 000 élèves handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire, en Classe d’Intégration Scolaire (CLIS) ou en Unité Pédagogique d’Intégration (UPI). Ils étaient 162 016 en 2007-2008 et leur nombre a cru de 30% depuis l’entrée en vigueur de la loi du 11 février 2005. Cet accroissement s’accompagne d’un allongement des cursus : en quatre ans le nombre d’élèves handicapés scolarisés dans le second degré s’est également accru de 30%.

    Xavier Darcos a relancé, pour la rentrée 2008, le Numéro Azur Aide Handicap Ecole qu’il avait mis en place à la rentrée 2007. En service tout au long de l’année, cette plate-forme téléphonique permet d’apporter des réponses rapides aux questions des familles sur la scolarisation de leur enfant.

    Le nombre de CLIS et d’UPI connaît une progression importante : 164 CLIS et 309 UPI nouvelles ont ouvert à la rentrée 2008 portant leur nombre total à 4060 CLIS et 1548 UPI. L’objectif est d’atteindre 2000 UPI à l’horizon 2010, à raison de 200 ouvertures par an, et d’assurer la couverture du territoire et les poursuites de scolarité dans le second cycle.

    (lire la suite ici)

  • Les maisons départementales du handicap sont en «danger», selon l’ADF

    A l’occasion du 4e anniversaire de la loi Handicap du 11 février 2005, Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité s’est contentée d’un communiqué évoquant des «résultats encourageants». Et de citer un effort public qui a augmenté de 6 milliards d’euros en quatre ans.

    Mais la ministre reconnaît qu’il «reste des attentes et des vraies marges de progrès possibles, notamment dans le fonctionnement des maisons départementales du handicap (MDPH) et dans l’accessibilité». Pour cette dernière, où le retard reste très important, elle rappelle que «l’horizon c’est 2015 soit dans 2150 jours seulement».


    Valérie Létard évoque «des acteurs publics et privés qui (…) doivent être accompagnés et stimulés pour surmonter la complexité et le coût de la réalisation» des mesures nécessaires. Par ailleurs, le gouvernement devait remettre au Parlement, le 13 février, son rapport sur le bilan et les perspectives en matière de handicap. Ce rapport a reçu un avis très critique, le 10 février, du Conseil national consultatif des personnes handicapées. L'Association des paralysés de France a vilipendé «un rapport nul et non avenu», «vide d'orientations qui permettraient de réelles avancées».

    De son côté, l’Assemblée des départements de France (ADF) parle de «MDPH en danger» à cause des «difficultés pour obtenir de l’Etat les moyens humains et financiers prévus dans les conventions de mise en place». Dénonçant un risque de dégradation du fonctionnement face aux nouvelles missions régulièrement confiées aux MDPH, elle s’inquiète encore plus du besoin croissant de financements face à un Etat qui «ne respecte pas ses engagements initiaux, mettant à mal la volonté affichée de faire de la compensation du handicap une action prioritaire».

    (source La Gazette des Communes)

  • Quatre ans après la loi du 11 février 2005 : le bilan d'étape

    462672039.gifLe gouvernement remet un rapport au Parlement sur la mise en œuvre de la politique du handicap, 4 ans après le vote de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

    voir le dossier de presse en cliquant ici

    Les chiffres clés de 5 avancées majeures

    Plus de moyens pour le handicap
    En 2005, 32,6 milliards d'euros
    En 2009, 38,6 milliards d'euros (estimation)
    soit + 6 milliards d'euros (+ 18,4 % en 4 ans) dont :
    + 1 milliard d'euros pour l'Etat
    + 1,3 milliard d'euros pour la CNSA
    + 400 millions d'euros pour les départements
    + 300 millions d'euros pour AGEFIPH et FIPHFP
    + 3 milliards d'euros pour la sécurité sociale (toutes branches confondues)

    D'avantage d'enfants scolarisés
    En 2005, 131 000 enfants handicapés scolarisés
    En 2009, 170 000 enfants handicapés scolarisés
    soit 30 % de plus qu'en 2005

    D'avantage de pouvoir d'achat

    Augmentation de l'Allocation Adulte Handicapée (AAH)
    2005 : 599,49 euros
    2008 : 621,26 euros
    2009 : 652,59 euros
    soit + 8,9 % depuis 2005
    NB : L'AAH aura plus progressé en 1 an (+ 31 euros) que pendant les 3 années précédentes (+21 euros)

    Réforme de l'intéressement
    Avec un salaire de 400 euros :
    Aujourd'hui : AAH = 455 euros
    A partir d'octobre 2009 : AAH = 573 euros
    soit 118 euros de plus chaque mois
    A temps plein au SMIC :
    Aujourd'hui : plus d'AAH
    A partir d'octobre 2009 : 213 euros
    soit 213 euros de plus chaque mois Pour mémoire : nombre de bénéficiaires de l'AAH en 2008 = 814 000

    Meilleur accès au marché de l'emploi
    + 24 % d'embauches de travailleurs handicapés
    + 15% d'accords collectifs conclus sur la question de l'emploi des personnes handicapées
    + 80 % d'interventions de l'AGEFIPH en matière de formation des personnes handicapées
    + 68 % d'augmentation de la collecte en faveur de l'emploi des PH (AGEFIPH et FIPHFP)
    Pour mémoire : taux d'emploi dans le privé = 2,8 %, taux d'emploi dans le public = 3,98 % (chiffres 2007)

    Meilleure compensation

    Compensation individuelle
    En 2005 : montant moyen de l'ACTP = 550 euros
    En 2009 : montant moyen de la PCH, qui la remplace = 1100 euros
    soit un montant multiplié par deux
    Pour mémoire : 58 000 bénéficiaires de la PCH en 30 juin 2008. Dépenses 2008 = 530 M€

    Places en établissement et services pour personnes handicapées
    En 2005 : 278 850 places en établissements et services financés par l'Etat et l'assurance maladie
    En 2009 : 313 340 places, sur le même champ
    soit 34 490 nouvelles places et 1,9 milliards d'euros d'investissement en 4 ans Pour mémoire : s'y ajoutent 105 016 places financées par les conseils généraux (source : FINESS 2009)

    (source La Maison de l'Autonomie)

  • SEMAINE NATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES PHYSIQUES

    SEMAINE NATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES PHYSIQUES
    du lundi 9 mars 2009 au dimanche 15 mars 2009

    A l'occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques, les associations travaillant à une meilleure insertion des personnes handicapées souhaitent,

    · souligner les besoins des personnes handicapées,
    · faire connaître leur action,
    · collecter des fonds pour développer celle-ci.

    Si vous souhaitez participer à ces actions, vous pouvez contacter la délégation départementale de l'APF située à Nanterre.