11/12/2015

L’équipe du SESSD

Le directeur : Jean-Cyr BRUN

- assure la responsabilité générale du fonctionnement du service (gestion administrative, financière et humaine)
- agit dans trois directions : la famille, l’équipe et les partenaires. Garant du projet de l’enfant, il assure la cohérence nécessaire entre les moyens mis en œuvre et les objectifs fixés.
- impulse une dynamique dans la formation et l’information afin d’améliorer le niveau des prestations.



Le médecin de rééducation fonctionnelle : Véronique LEROY-MALHERBE

- évalue l’état de santé de l’enfant
- détermine le type de rééducation le plus approprié à chaque enfant
- prescrit l’appareillage
- coordonne l’action des différents rééducateurs
- collabore avec les autres disciplines médicales et les partenaires hospitaliers



Les psychologues : Lætitia BAIETTO Julie BANCKAERT
(psy.sessdbagneux@gmail.com)

- accompagnent sur un plan psychologique l’enfant/l’adolescent et sa famille afin de les aider à mettre en mots leurs observations, vécu et attentes en rapport avec la situation de handicap moteur.
- accompagnent les professionnels du SESSD dans l'identification et la compréhension des difficultés psychologiques et cognitives rencontrées par l'enfant



Les kinésithérapeutes : Odile LIBERT et Muriel PRUDHOMME
(kine.sessdbagneux@gmail.com)

- contribuent à la prévention des malformations orthopédiques
- aident à l’acquisition de la marche et autre mode de déplacement
- favorisent le bien-être corporel
- sollicitent les fonctions et capacités motrices résiduelles et favorisent la mise en place de stratégies compensatrices
Le/la kinésithérapeute accompagne le suivi de l'appareillage et peut participer aux consultations.



Les psychomotriciennes : Marion ALLIO et Stéphanie BRIEU
(psychomot.sessdbagneux@gmail.com)

- évaluent les possibilités et les difficultés de l’enfant/l’adolescent au niveau des relations existantes entre son corps et son psychisme.
- mettent en place des séances de rééducation par des techniques d’approches corporelles, de relaxation, d’éducation gestuelle, des activités rythmiques, de jeu, d’expression corporelle et plastiques, d’équilibration et de coordination, permettant ainsi de favoriser une harmonie entre le corps et le psychisme de l’enfant/l’adolescent.
Ils cherchent ainsi à ce que l'enfant connaisse mieux son corps et construise l'image de lui-même la plus unifiée et équilibrée possible. Ils facilitent également la perception et l'acquisition des notions d'espace et de temps.



Les ergothérapeutes : Pauline BARKA-COLOMBANI, Gwenaëlle LEFEVERE et Gwenaëlle VASSEUR BENIDIR
(ergo.sessdbagneux@gmail.com)

- participent à la rééducation des fonctions sensori-motrices et cognitives de l'enfant.
- conseillent et aident l'enfant et son entourage à trouver les moyens pratiques pour son autonomie dans les actes de la vie quotidienne que ce soit à la maison, à l’école ou dans ses activités (compensations gestuelles, matérielles et/ou humaines)
- veillent à une bonne installation en participant à la conception des petits et grands appareillages en lien avec les kinésithérapeutes et une équipe d'orthopédistes.



L’orthophoniste : Sophie MERILLOU
(ortho.sessdbagneux@gmail.com)

- intervient dans les domaines habituels de la parole, du langage écrit, de la motricité bucco faciale et des troubles cognitifs selon 3 axes : prévention, dépistage, rééducation des troubles.
- intervient également en cas de troubles de l'alimentation (déglutition, mastication)



Les éducatrices : Aurélie HERISSON, Nathalie MARENGE et Dominique PLAVIS
(educ.sessdbagneux@gmail.com)

- accompagnent l'enfant et sa famille dans toutes les situations rendues difficiles par le handicap.
- favorisent les rencontres, les échanges et l'intégration dans les différents environnements (familial, scolaire et social).
- éveillent l’enfant/l’adolescent au monde extérieur
- assurent le lien entre la famille, l'équipe du SESSD et l'équipe pédagogique du lieu d'accueil, dans le cadre du projet global de l'enfant.
- soutiennent la famille dans l'élaboration de projets et/ou d'orientation.



L’assistante sociale : Livia BERTOIA
(as.sessdbagneux@gmail.com)

- accompagne les familles qui le souhaitent dans les démarches administratives (demande d’AEEH, de PCH, de 100% sécurité sociale, de logement..)
- informe les familles sur leurs droits
- assiste les familles dans leurs demandes d’aides financières : aides exceptionnelles, financement de vacances.



Le comptable : Dario BAIAO

- tient la comptabilité et suit la gestion du service
- collabore avec le directeur pour établir le budget et préparer les comptes annuels



Les secrétaires : Anne-Sylvie LE CLEC'H et Louiza SANDJAK

- accueillent les familles au service.
- reçoivent et gèrent les appels téléphoniques
- recueillent les informations nécessaires des familles, des partenaires extérieurs et de l’équipe afin de pouvoir répondre le plus précisément possible aux demandes de chacun.
- assurent le lien entre tous dans un souci de cohérence

 

29/08/2008

La prise en charge

Le projet personnalisé d'accompagnement
La prise en charge globale, assurée en SESSD par une équipe pluridisciplinaire, s'appuie sur un projet personnalisé d'accompagnement. Cet outil légal formalise les modalités d'interventions auprès de l'enfant et de sa famille en fonction des besoins et ressources identifiées.
A l'issue des différents entretiens d'admissions, un pré-projet est proposé à l'enfant et à ses parents. Il s'affine avec l'observation de l'enfant et l'évaluation de ses besoins par les intervenants.
Le projet est ensuite contractualisé par le document individuel de séjour, mis à jour après chaque réunion de synthèse, après un temps d'observation nécessaire. Le projet n'est donc pas figé. Il est réajusté en fonction des évolutions observées, des nécessités et des objectifs fixés.

Les lieux d'interventions
A l'école, le rôle des intervenants est de favoriser la scolarisation de l'enfant dans le cadre ordinaire.
Au domicile, le travail permet un échange direct avec les parents. Le professionnel peut être amené à intervenir en présence de la fratrie.
A noter : Pour répondre à la nécessité des échanges, la règle est que chaque professionnel rencontre les familles au moins toutes les 7 semaines, au moment des vacances scolaires par exemple.

Les différentes formes de prises en charge
- individuelle : cas de la plupart des prises en charge
- en groupe : Les supports sont variés (cuisine, cirque, atelier créatif, groupe fratrie...). Ces formes de prises en charge permettent de mettre en relation des enfants qui ainsi ne se sentent plus seuls dans leur situation. Ils permettent également de sortir de la relation duelle enfant-intervenant et offrent ainsi au professionnel un autre regard.

Les prises en charge par des intervenants extérieurs au service
Lorsque les professionnels du service n'ont pas de disponibilités, les parents sont orientés vers des praticiens libéraux. Ces derniers adressent ensuite au service les factures des actes.
L'orientation vers des professionnels libéraux peut également faire partie du projet personnalisé d'accompagnement. L'objectif peut être alors d'amener l'enfant (et sa famille) vers plus d'autonomie. Un suivi extérieur peut également être proposé pour préparer progressivement une fin de prise en charge.

29/07/2008

La procédure d'admission

Après avoir reçu la notification de la MDPH* pour une orientation vers le SESSD APF de Bagneux, il appartient aux parents de contacter le service.

1. Dans un premier temps, le directeur reçoit les parents avec l'enfant.
Cette rencontre permet :
- de connaître le parcours de la famille et ses attentes vis à vis du SESSD ;
- de présenter le service et le travail avec les familles, de remettre la plaquette ;
- d'évaluer l'ajustement de la demande d'admission aux possibilités du service tant au niveau des compétences qu'au niveau fonctionnel ;
- de préciser les démarches administratives à accomplir en cas d'admission.

2. Dans un deuxième temps, le médecin reçoit les parents avec l'enfant.
La consultation médicale, au service, a pour objectif :
- de vérifier si l'enfant relève de l'agrément ;
- de déterminer ses besoins en rééducation et leur adaptation à notre fonctionnement ;
- de mettre en place un éventuel suivi hospitalier ou en libéral en cas d'attente pour l'admission.

3. Dans un troisième temps, la psychologue reçoit les parents avec l'enfant.
L'entretien entre la psychologue, les parents et l'enfant porte sur :
- la situation de la famille par rapport au handicap ;
- la demande par rapport au service ;
et permet de présenter le rôle de la psychologue, d'être ainsi un premier point d'accroche.

A l'issue d'un échange entre le directeur, le médecin et la psychologue, la décision d'admission est prise et le pré-projet d'accompagnement défini. Celui-ci énonce les premières interventions qui seront mises en place et leurs objectifs. Il s'agit souvent de bilans permettant une meilleure évaluation des besoins de l'enfant.

Le directeur confirme l'admission aux parents, sous réserve de l'accord de la MDPH, et effectue les démarches administratives auprès de cette instance.

Au cours d'une réunion d'équipe, le directeur, le médecin et la psychologue présentent la situation de l'enfant admis à l'ensemble de l'équipe. Les intervenants sont choisis en fonction de leur emploi du temps, de la situation géographique de leurs interventions pour limiter les pertes de temps et la fatigue des déplacements.

Enfin le directeur présente les intervenants aux parents et à l'enfant au service avec :
- l'exposé du pré-projet de suivi et du rôle de chacun ;
- la remise des documents obligatoires : livret d'accueil, règlement de fonctionnement, charte des droits et libertés de la personne accueillie, document individuel de séjour.
- l'établissement du planning des prises en charge.

Cette procédure formalise les engagements réciproques, du service et des usagers, ainsi que l'objectif de qualité du service rendu.

-----------------------------------------------------
* Pour formuler une demande auprès de la MDPH, il vous faut au préalable compléter un ensemble de documents que vous pouvez retirer auprès du CCAS de votre commune ou télécharger sur le site internet de la MDPH92.
Vous pouvez également consulter la notice explicative ici.

25/07/2008

Bienvenue sur le site du SESSD APF de Bagneux

Le Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile (SESSD) de Bagneux est une structure de l'Association des Paralysés de France.

Les SESSAD sont des services médico-sociaux autonomes ou rattachés à des établissements qui assurent une prise en charge globale pour des enfants en situation de handicap.

Les SESSAD encouragent les potentialités de l'enfant, ils aident à développer des compensations à la situation de handicap ; ils ne "guérissent" pas, ils sont un soutien pour grandir.

L'aide apportée par les SESSAD s'inscrit dans un projet personnalisé d'accompagnement co-construit avec la famille et l'équipe de professionnels. Ce projet pour l'enfant est concerté, modulable, évolutif. Les professionnels accompagnent les parents dans leur rôle de parents, père et mère d'un enfant singulier.

L'accompagnement du SESSAD a une durée variable. Parents et professionnels cheminent ensemble, partagent leurs réflexions, découvrent d'autres besoins, d'autres réponses utiles et un jour, passent le relais.

Le point de ce suivi est fait régulièrement (au moins une fois par an) et de façon plus approfondie dans le cadre d'une réunion de projet personnalisé d'accompagnement (réunion de synthèse). Nous cherchons avec la famille les meilleures réponses pour l'enfant.

Les SESSD de l'APF prennent en charge des enfants ou adolescents dont la déficience motrice nécessite le recours à des moyens spécifiques pour le suivi médical, l’éducation spécialisée, la formation générale et professionnelle, afin de réaliser l’intégration familiale, sociale et professionnelle (conformément à l'annexe XXIV bis).

La vocation des SESSD APF est conforme aux valeurs de l’association gestionnaire, réaffirmées en 1997 dans une charte qui énonce en particulier :
« L’APF affirme la primauté de la personne : l’être humain ne peut être réduit à son handicap ou à sa maladie quels qu’ils soient, en tant que citoyenne, la personne handicapée exerce ses responsabilités dans la société, elle a le choix et la maîtrise de son existence, l’égalité effective entre toutes les personnes handicapées et valides, l’accueil et l’écoute des personnes handicapées et des familles, le droit d’expression de tous : adhérents, bénévoles, salariés et usagers ».

Le SESSD de Bagneux est habilité à suivre 40 enfants, adolescents ou jeunes adultes présentant un handicap moteur, avec ou sans troubles associés, et dont l'âge se situe entre 0 et 20 ans. Nous intervenons sur le sud du département des Hauts de Seine.

Ce SESSD est un service médico-social autonome composé d'une équipe pluridisciplinaire (1 médecin, 2 psychologues, 2 kinésithérapeutes, 3 ergothérapeutes, 2 psychomotriciennes, 1 orthophoniste, 3 éducatrices, 1 assistante sociale) qui peut intervenir au domicile familial, mais aussi à l’école, à la crèche, au centre de loisirs ou encore dans les locaux même du SESSD, si la nature des interventions s’y prête.

Le service est ouvert

du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
le vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h
(fermé en août)


SESSD APF de Bagneux
55, rue Gustave Courbet
92220 Bagneux

tel : 01 45 36 10 65
fax : 01 47 40 10 16
sessd92-apf@wanadoo.fr

Le Conseil de la Vie Sociale (CVS)

Le Conseil de la Vie Sociale (CVS) est une instance consultative qui vise à favoriser la participation des usagers.
Il est constitué de représentants des personnes prises en charge par le service, ainsi que d’un représentant du personnel, d’un représentant de l’APF et du directeur du SESSD.
Il donne son avis et peut faire des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement du service, notamment sur l’organisation intérieure, les activités, les services thérapeutiques et les projets de travaux et d’équipements.

16:35 Publié dans Le CVS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sessd, apf, bagneux, cvs

Elections au CVS

Le 17 septembre prochain, les parents voteront pour la constitution du nouveau CVS et désigneront un nouveau ou une nouvelle président(e).

16:31 Publié dans Le CVS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sessd, apf, bagneux, cvs, élections

Avec qui travaillons-nous ?

Le SESSD travaille avec de nombreux partenaires concernés par le handicap :
- MDPH
- Services médico-sociaux dans le 92 (CAMSP à Montrouge & Boulogne, SSESD Notre Dame à Neuilly, SESSAD Sud à Bagneux, CRMTP d'Antony, IEM la Gentilhommière à Marnes la Coquette)
- Structures de l'Education Nationale dans le 92 : De nombreux établissements scolaires (et notamment les CLIS 4 des écoles La Fontaine à Antony et Les Pervenches à Fontenay aux Roses), EREA de Garches et EREA de Vaucresson, Inspection académique du 92 (et section de l'ASH)
- Etablissements du secteur sanitaire (ex. Hôpital National St Maurice, Centre de Rééducation Fonctionnelle de St Fargeau, le CMPR de Bois Larris, l'hôpital Trousseau à Paris XII, l'hôpital Beclère à Clamart...)
- Professionnels du secteur médical ou paramédical exerçant en libéral
- DDASS du 92
- CRAMIF
- Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien
- de nombreuses associations locales (SAIS92, le Plus Petit Cirque du Monde), nationales (HANDAS, AFM, ...) ou internationales (FITIMA) :
- de nombreuses collectivités locales
- ...

Sur quel secteur intervenons-nous ?

Le SESSD est agréé pour intervenir sur le sud du département des Hauts de Seine.
Ce secteur comprend l'ensemble des communes du 92 situées depuis Vaucresson, Garches et St Cloud au nord-ouest, jusqu'à Montrouge, Bagneux, Bourg la Reine, Antony au sud-est.535951490.jpg

Le SESSD : une prise en charge globale

L'action du SESSD est orientée, selon les âges, vers :
- la prise en charge précoce pour les enfants de la naissance à six ans comportant le conseil et l’accompagnement des familles et de l’entourage familier de l’enfant, l’approfondissement du diagnostic, le traitement et la rééducation qui en découlent, le développement psychomoteur initial de l’enfant et la préparation des orientations collectives ultérieures ;
- le soutien à l’intégration scolaire ou à l’acquisition de l’autonomie comportant l’ensemble des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.

Les interventions s’accomplissent dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou adolescent (domicile, crèche, école, collège, lycée...) et dans les locaux du service.

Le service d’éducation spéciale et de soins à domicile œuvre en liaison étroite avec les services hospitaliers, la protection maternelle et infantile et les centres d’action médico-sociale précoce.

La souplesse et la mobilité de notre structure permet d’assurer un accompagnement à la fois éducatif et thérapeutique, articulé au sein du projet personnalisé de chaque enfant ou adolescent, quels que soient son âge et le niveau de son handicap.