• « Participez à la création d’une nouvelle signature pour l’APF ! »

    1396260833.jpgLe congrès 2009 va être l’occasion de mener une réflexion sur le bilan de la politique du handicap en France et nos attentes pour les
    années 2010. A l’issue de celui-ci, seront votées les orientations de l’APF pour les prochaines années sous la forme d’un « manifeste ».

    Pour accompagner ce nouvel élan politique et l’affirmer dans l’identité de l’APF, et parce que l’APF n’a cessé d’évoluer, une nouvelle signature pour l’association sera dévoilée à la fin du congrès.

    Quelle nouvelle signature pour l’APF après « On est tous faits pour aimer la vie », notre signature depuis 10 ans ?

    Faites-nous part de vos idées !

    - en quelques mots et/ou en une phrase
    - avant le 30 avril 2009

    Quelques règles de communication pour créer une signature :
    - La signature est placée sur les outils de communication d’une structure, en plus de son logo.
    - Elle doit permettre de résumer un positionnement, une mission, d’affirmer une vision et d’exprimer une « personnalité ».
    - C’est un exercice de concision : elle excède rarement 8 mots. Elle n’est pas forcément composée d’un sujet, d’un verbe et d’un complément.

    Pour vous aider dans cette réflexion, répondez aux questions ci-dessous, en 8 mots maximum :
    - Que devrait-être l’APF des années 2010 ?
    …………………………………………………………………………………………………
    - Quelle place / rôle de l’APF dans la société de demain ?
    …………………………………………………………………………………………………
    - Comment devraient-être considérées les personnes en situation de handicap et leur famille demain ?
    …………………………………………………………………………………………………
    - Quelle place / rôle pour les personnes en situation de handicap et leur famille demain ?
    …………………………………………………………………………………………………

    NB : c’est sur la base de toutes les idées reçues que sera construite la nouvelle signature, validée ensuite par le conseil d’administration

  • Du 9 au 15 mars 2009 : Semaine nationale des personnes handicapées physiques

    456445554.jpgComme chaque année, l’APF organise, à l’occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques du 9 au 15 mars 2009, une opération de récolte de fonds dans toute la France. Ces fonds permettront à l’APF de mener à bien des projets et actions de proximité en faveur des personnes en situation de handicap moteur.
    L’APF invite donc le public à faire un geste solidaire, de proximité, lors de cette semaine sous la forme d’un don ou d’un achat, mais aussi en acceptant d’être bénévole lors de cette collecte de fonds !


    > Action Handicap du 9 au 15 mars, dans toute la France :
    Durant cette semaine, les délégations départementales de l’APF mèneront des actions dans toute la France (souvent sous forme de stands de sensibilisation et de vente) afin de récolter des fonds pour leurs projets de proximité en faveur des personnes en situation de handicap.

    > Pour nous aider à financer des projets de proximité…

    Les fonds récoltés permettront aux délégations de l’APF de mener à bien des projets pour lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes en situation de handicap.
    Cette lutte passe bien souvent par une plus grande présence des personnes dans la société. Ainsi des projets pour rompre l’isolement des personnes en situation de handicap, favoriser l’accessibilité des lieux publics ou privés ou favoriser l’accompagnement social, pourront être mis en place grâce à l’argent récolté.

    > Faites un geste solidaire !

    Pour montrer sa solidarité, l’APF propose des gestes simples et solidaires :
    ►faire un don ou un achat
    ►être bénévole pour collecter des fonds pour l’APF !
    Pour connaître, les points de vente et/ou être bénévole, il suffit de contacter la délégation APF de son département (l'adresse de la délégation du 92 est la suivante dd92@apf.asso.fr).

  • Colloque Fratrie & Handicap

    L'Association Grandir d'un Monde à l'Autre organise le 28 mars 2009 un colloque sur le thème " Fratrie & Handicap"

    Lorsque le handicap surgit dans une famille, ce n'est pas simplement la personne concernée qui est touchée, mais c'est également l'ensemble des membres de cette famille. Les frères et les soeurs sont en "première ligne". Qu'ont-ils à nous dire ?

    Bien souvent ils restent silencieux, un peu dans l'ombre et pourtant, ils ont tant de choses à nous dire...

    1832281146.jpgInterventions de chercheurs, de frères et de soeurs, et de professionnels.

    Espace librairie - Dédicaces d'auteurs

    Réservation : voir rubrique éléments pratiques pour télécharger la fiche d'inscription et la retourner accompagné de votre règlement à :

    Association Grandir d'un Monde à l'Autre

    39 rue de la commune 44 400 REZÉ

    (Le programme détaillé ici)

  • La peine de naître ?

    1081431496.gifEntre ces deux-là, il n'y a depuis longtemps que silence et blessures.
    Entre ces deux-là, il n'y a, depuis toujours, que de l'amour. Jehanne Collard est une avocate passionnée, une militante du droit des victimes. Depuis un terrible accident de la circulation, elle consacre sa vie à la lutte contre la délinquance routière. Eva, sa fille, est infirme moteur cérébral, handicapée à vie, depuis sa naissance. Jehanne n'a jamais pu se pardonner d'avoir donné à sa fille une vie tronquée.
    Eva n'a jamais compris pourquoi sa mère fuyait son handicap en consacrant son temps et son énergie à la défense des grands blessés de la route. Pour que le dialogue se noue enfin, il faut se résoudre à mettre des mots sur l'intolérable, sur ce corps rebelle, déformé, sur cette absurdité qui dévaste la vie d'Eva et hante celle de Jehanne. Il faut parler du handicap, à mots ouverts, chacune de son côté, pour que la crainte de blesser l'autre ne vienne pas travestir la sincérité.
    Il faut parler du handicap, de ce qu'il creuse entre une mère et sa fille pour tenter de combler l'autre gouffre, celui que nous laissons s'installer, au-delà des bons sentiments, des promesses non tenues, de lois jamais appliquées, entre valides et handicapés. Deux confessions parallèles qui tentent de se rejoindre pour nous éclairer. C'est à cela que servent parfois les livres.ictimes, apprenant à se défendre, ne soient plus une deuxième fois victimes.

    Auteurs : Jehanne Collard & Eva Paul
    Editeur : Flammarion
    Prix : 18 €

  • Festival Handiclap

    1110598667.jpgLe 22ème festival Handiclap aura lieu du 27 mars au 4 avril 2009.

    L’objectif de ce festival est l’intégration des personnes en situation de handicap.

    Pour la première fois, le Festival Handiclap se déroulera sur l’Ile de Nantes - Les Chantiers les 27, 28 et 29 mars, sous deux chapiteaux accueillant spectacles et animations, mais également à la Maison des Hommes et des Techniques et en partenariat avec les Machines de l’Ile.
    Le Festival se poursuivra du 30 mars au 4 avril dans les communes fidèles ou nouvelles de la Métropole Nantes Saint-Nazaire et du département.

    Consultez le programme !

  • La Campagne Handivalides 2009 !

    801346351.jpg
    Pour la quatrième année consécutive, Starting-Block organisera du 5 mars au 4 mai 2009 une grande campagne Handivalides dans une trentaine d'universités et écoles supérieures en France, pour sensibliser, se rencontrer et échanger autour du handicap !


    Jeudi 5 mars 2009 à partir de 10 heures
    Starting-Block, en partenariat avec Sciences Po, lance :
    La Campagne nationale HandiValides 2009
    en présence de la marraine de l’évènement, Marie-Amélie Le Fur, double vice championne paralympique
    à Sciences Po - 13 rue de l'université – Paris 7ème


    L'action de Starting-Block repose sur la conviction que les jeunes adultes, et en particulier les étudiants, peuvent jouer un rôle privilégié dans la mise en oeuvre de programmes d'éducation à la citoyenneté et à la solidarité. Avec la Campagne HandiValides 2009 (www.campagnehandivalides.org) Starting-Block et ses partenaires interviennent dans une trentaine d'universités et grandes écoles à travers la France pour sensibiliser, se rencontrer et échanger autour du handicap. Au programme : repas à l’aveugle, parcours en fauteuil, forum associatif, tables rondes, projections…

  • Participez au concours 2009 des Papas Bricoleurs et Mamans Astucieuses (date limite le 6 mars)

    1970424720.gifVous avez trouvé l'astuce qui facilite le quotidien de votre enfant handicapé ? L'aménagement qui lui permet d'être autonome ?
    Partagez vos idées avec des familles qui pourraient en profiter en participant au concours des Papas Bricoleurs et Mamans Astucieuses 2009 !

    Pas besoin d'être un pro du bricolage pour participer: de la simple astuce à la réalisation la plus complexe, toutes les idées sont bonnes à partager !

    Téléchargez votre dossier de participation ou demandez-le
    au 04 72 76 88 43 / papasbricoleurs@handicap-international.org
    ou venez le retirer au SESSD
    Avant le 6 mars 2009 !
    Envoyez votre dossier dûment complété en n'oubliant pas de joindre des photos de la réalisation sous différents angles et un croquis avec les mesures de la réalisation à :

    Handicap International- Concours des Papas bricoleurs
    14 avenue Berthelot
    69361 Lyon cedex 07
    Ou par courriel : papasbricoleurs@handicap-international.org
    Pour tout renseignement complémentaire, appelez-nous au 04 72 76 88 43.

    Les meilleures réalisations reçoivent un abonnement d'un an à Déclic, le magazine de la famille et du handicap et des bons d'achats Leroy Merlin :

    * 1er prix : 1 600 euros
    * 2ème : 800 euros
    * 3ème prix : 400 euros
    * Prix coup de coeur des familles : 400 euros
    * Les 16 autres lauréats : 150 euros

  • Mars 2009

    L'actualité du SESSD

    Les groupes du mois de mars

    Le groupe "cirque" : les lundis 2, 16 et 30 mars de 17.00-18.30 au gymnase Marcel Cachin, avenue Foch à BAGNEUX

    Le groupe "cuisine" : mercredi 4 mars de 10.00 à 14.00 dans les locaux du SESSD

    Le groupe "fratrie" : samedi 28 mars de 10h00 à 12h00 dans les locaux du SESSD (groupe des 4-7 ans)

    Le groupe "patouille" : mercredi 11 mars de 10.30 à 12.00 dans les locaux du SESSD

    Le club du mardi : pas de club du mardi en mars (le prochain aura lieu le 7 avril)

    (le détail des groupes ici)


    Autres événements

    Jeudi 5 mars à partir de 10 heures
    Lancement de la campagne Handivalides
    à Sciences Po - 13 rue de l'université – Paris 7ème

    Du lundi 9 au dimanche 15 mars 2009
    Semaine nationale des personnes handicapées physiques

    Lundi 16 mars
    Journée de fonctionnement du SESSD de Bagneux (réservé aux professionnels du service)
    Au programme:
    - l'éducateur(rice) au SESSD de Bagneux : un référent du projet personnalisé d'accompagnement
    - le Handicap : évolutions conceptuelles
    - le secret professionnel (intervention d'Annabel AURIAU, juriste, Foyer APF de Parthenay)

    Mardi 17 mars
    Journée d'étude sur la recherche en faveur de la paralysie cérébrale

    Jeudi 19 mars
    Journée d'actions nationales
    avec le collectif Ni Pauvre, Ni Soumis (NPNS) qui lance un appel d’urgence « Personnes en situation de handicap, personnes atteintes de maladie invalidante : victimes oubliées de la crise ! »

    Samedi 21 & dimanche 22 mars
    Journées nationales "Tourisme & Handicap"

  • Loi "handicap" : le bilan du gouvernement est loin de la réalité du terrain, estime le CNCPH

    Le gouvernement vient de remettre au Parlement son rapport sur la mise en œuvre de la politique en faveur du handicap depuis 2005. Le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH)*, saisi pour avis, dénonce un bilan d'autosatisfaction qui "se borne à rappeler les textes et les positions du gouvernement sans analyse critique de leur application sur le terrain".

    En matière d’éducation et de scolarité, le CNCPH salue les modifications significatives apportées à la première version du rapport et qui prennent en compte certaines réserves exprimées initialement.

    Les principes novateurs tels que le projet de vie, le plan personnalisé de compensation, le projet personnalisé de scolarisation n’apparaissent pas clairement. Le vocabulaire et les formes syntaxiques utilisés ne correspondent pas toujours à la loi de 2005. Le Conseil relève également que les progrès accomplis, évoqués dans le bilan de la mise en œuvre, ne le sont que partiellement à travers un constat quantitatif, par ailleurs éloigné de la réalité du terrain. Sur ce point, les attentes du Conseil sont vives en matière de méthodes et d’organisation.

    Dans le domaine des orientations pour les trois prochaines années, nombre de problématiques sont à peine évoquées. Ainsi, le rapport ne fait pas apparaître la nécessité de réflexions opérationnelles sur la qualité de l’accompagnement, (notamment par les AVS), le renforcement des formations (initiale, continue, communes) des professionnels de l’Education nationale et du secteur médico-social, le suivi du parcours des élèves en situation de handicap (de la scolarisation à la formation professionnelle), la nécessaire rénovation du secteur médico-social au regard des nouveaux dispositifs législatifs et règlementaires. Sur ces points aussi, le Conseil attend avec impatience que s’organisent les réflexions indispensables entre tous les partenaires.

    (sources : ASH, n°2595 du 20 février 2009 et UNISDA)

    -------------------------------------------------
    *Le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) est une instance nationale qui agit en lien direct avec le ministre en charge du handicap. Il a une double mission : assurer la participation des personnes handicapées à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques les concernant d’une part, et évaluer la situation du handicap et formuler des avis et propositions pour l’améliorer, d’autre part.

  • Xavier Darcos rappelle l'engagement de l'Education nationale en faveur des élèves handicapés

    693587307.gifA l’occasion du quatrième anniversaire de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, Xavier Darcos souhaite rappeler que la scolarisation des enfants handicapés constitue, conformément aux engagements du Président de la République, une priorité absolue de l’Education nationale.

    En 2008-2009, plus de 170 000 élèves handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire, en Classe d’Intégration Scolaire (CLIS) ou en Unité Pédagogique d’Intégration (UPI). Ils étaient 162 016 en 2007-2008 et leur nombre a cru de 30% depuis l’entrée en vigueur de la loi du 11 février 2005. Cet accroissement s’accompagne d’un allongement des cursus : en quatre ans le nombre d’élèves handicapés scolarisés dans le second degré s’est également accru de 30%.

    Xavier Darcos a relancé, pour la rentrée 2008, le Numéro Azur Aide Handicap Ecole qu’il avait mis en place à la rentrée 2007. En service tout au long de l’année, cette plate-forme téléphonique permet d’apporter des réponses rapides aux questions des familles sur la scolarisation de leur enfant.

    Le nombre de CLIS et d’UPI connaît une progression importante : 164 CLIS et 309 UPI nouvelles ont ouvert à la rentrée 2008 portant leur nombre total à 4060 CLIS et 1548 UPI. L’objectif est d’atteindre 2000 UPI à l’horizon 2010, à raison de 200 ouvertures par an, et d’assurer la couverture du territoire et les poursuites de scolarité dans le second cycle.

    (lire la suite ici)

  • Les maisons départementales du handicap sont en «danger», selon l’ADF

    A l’occasion du 4e anniversaire de la loi Handicap du 11 février 2005, Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité s’est contentée d’un communiqué évoquant des «résultats encourageants». Et de citer un effort public qui a augmenté de 6 milliards d’euros en quatre ans.

    Mais la ministre reconnaît qu’il «reste des attentes et des vraies marges de progrès possibles, notamment dans le fonctionnement des maisons départementales du handicap (MDPH) et dans l’accessibilité». Pour cette dernière, où le retard reste très important, elle rappelle que «l’horizon c’est 2015 soit dans 2150 jours seulement».


    Valérie Létard évoque «des acteurs publics et privés qui (…) doivent être accompagnés et stimulés pour surmonter la complexité et le coût de la réalisation» des mesures nécessaires. Par ailleurs, le gouvernement devait remettre au Parlement, le 13 février, son rapport sur le bilan et les perspectives en matière de handicap. Ce rapport a reçu un avis très critique, le 10 février, du Conseil national consultatif des personnes handicapées. L'Association des paralysés de France a vilipendé «un rapport nul et non avenu», «vide d'orientations qui permettraient de réelles avancées».

    De son côté, l’Assemblée des départements de France (ADF) parle de «MDPH en danger» à cause des «difficultés pour obtenir de l’Etat les moyens humains et financiers prévus dans les conventions de mise en place». Dénonçant un risque de dégradation du fonctionnement face aux nouvelles missions régulièrement confiées aux MDPH, elle s’inquiète encore plus du besoin croissant de financements face à un Etat qui «ne respecte pas ses engagements initiaux, mettant à mal la volonté affichée de faire de la compensation du handicap une action prioritaire».

    (source La Gazette des Communes)

  • Quatre ans après la loi du 11 février 2005 : le bilan d'étape

    462672039.gifLe gouvernement remet un rapport au Parlement sur la mise en œuvre de la politique du handicap, 4 ans après le vote de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

    voir le dossier de presse en cliquant ici

    Les chiffres clés de 5 avancées majeures

    Plus de moyens pour le handicap
    En 2005, 32,6 milliards d'euros
    En 2009, 38,6 milliards d'euros (estimation)
    soit + 6 milliards d'euros (+ 18,4 % en 4 ans) dont :
    + 1 milliard d'euros pour l'Etat
    + 1,3 milliard d'euros pour la CNSA
    + 400 millions d'euros pour les départements
    + 300 millions d'euros pour AGEFIPH et FIPHFP
    + 3 milliards d'euros pour la sécurité sociale (toutes branches confondues)

    D'avantage d'enfants scolarisés
    En 2005, 131 000 enfants handicapés scolarisés
    En 2009, 170 000 enfants handicapés scolarisés
    soit 30 % de plus qu'en 2005

    D'avantage de pouvoir d'achat

    Augmentation de l'Allocation Adulte Handicapée (AAH)
    2005 : 599,49 euros
    2008 : 621,26 euros
    2009 : 652,59 euros
    soit + 8,9 % depuis 2005
    NB : L'AAH aura plus progressé en 1 an (+ 31 euros) que pendant les 3 années précédentes (+21 euros)

    Réforme de l'intéressement
    Avec un salaire de 400 euros :
    Aujourd'hui : AAH = 455 euros
    A partir d'octobre 2009 : AAH = 573 euros
    soit 118 euros de plus chaque mois
    A temps plein au SMIC :
    Aujourd'hui : plus d'AAH
    A partir d'octobre 2009 : 213 euros
    soit 213 euros de plus chaque mois Pour mémoire : nombre de bénéficiaires de l'AAH en 2008 = 814 000

    Meilleur accès au marché de l'emploi
    + 24 % d'embauches de travailleurs handicapés
    + 15% d'accords collectifs conclus sur la question de l'emploi des personnes handicapées
    + 80 % d'interventions de l'AGEFIPH en matière de formation des personnes handicapées
    + 68 % d'augmentation de la collecte en faveur de l'emploi des PH (AGEFIPH et FIPHFP)
    Pour mémoire : taux d'emploi dans le privé = 2,8 %, taux d'emploi dans le public = 3,98 % (chiffres 2007)

    Meilleure compensation

    Compensation individuelle
    En 2005 : montant moyen de l'ACTP = 550 euros
    En 2009 : montant moyen de la PCH, qui la remplace = 1100 euros
    soit un montant multiplié par deux
    Pour mémoire : 58 000 bénéficiaires de la PCH en 30 juin 2008. Dépenses 2008 = 530 M€

    Places en établissement et services pour personnes handicapées
    En 2005 : 278 850 places en établissements et services financés par l'Etat et l'assurance maladie
    En 2009 : 313 340 places, sur le même champ
    soit 34 490 nouvelles places et 1,9 milliards d'euros d'investissement en 4 ans Pour mémoire : s'y ajoutent 105 016 places financées par les conseils généraux (source : FINESS 2009)

    (source La Maison de l'Autonomie)

  • SEMAINE NATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES PHYSIQUES

    SEMAINE NATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES PHYSIQUES
    du lundi 9 mars 2009 au dimanche 15 mars 2009

    A l'occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques, les associations travaillant à une meilleure insertion des personnes handicapées souhaitent,

    · souligner les besoins des personnes handicapées,
    · faire connaître leur action,
    · collecter des fonds pour développer celle-ci.

    Si vous souhaitez participer à ces actions, vous pouvez contacter la délégation départementale de l'APF située à Nanterre.

  • Groupe pendant les vacances d'hiver : "Journée création et présentation de déguisement" le 23 février

    En cette période de carnaval, le SESSD invite une partie des enfants du SESSD à participer à une journée "création et présentation de déguisement" le lundi 23 février.

    Au programme de cette journée :
    - matin : fabrication de masques et costumes, essayage de déguisements
    - midi : repas (crêpes salées et sucrées)
    - après-midi : création de saynètes et présentation

    Les activités commenceront à 10h et se termineront à 16h30. Elles se dérouleront dans les locaux du SESSD.

    L'encadrement sera assuré par Fanny LEVESQUE (éducatrice), Gwenaëlle VASSEUR BENIDIR (ergothérapeute), Anne-Laure FONTAINE (ergothérapeute) & Stéphanie BRIEU (psychomotricienne).

  • Groupe pendant les vacances d'hiver : Sortie au Musée Grévin et atelier modelage le 19 février

    Une journée spéciale est prévue le jeudi 19 février (pendant les vacances scolaires) pour un groupe d'enfants du SESSD.

    Au programme de cette journée :
    - matin : sortie au musée Grévin
    - midi : repas dans Paris
    - après-midi : atelier sculpture-modelage sur terre au SESSD

    Le rendez-vous est fixé à 9h30 le jeudi matin au SESSD et la journée se terminera à 17h (heure pour récupérer votre enfant).

    L'encadrement sera assuré par Aurélie HÉRISSON (éducatrice), Caroline VANBREMEERSCH (ergothérapeute) & Sophie MÉRILLOU (orthophoniste).

  • IMC, Vivre avec : les troubles cognitifs

    369218555.jpgL'Association des paralysés de France a édité "Vivre avec : les troubles cognitifs" dans la collection Infirmité motrice cérébrale (IMC).
    Cet ouvrage pratique, réalisé à partir d'un groupe de travail constitué de personnes avec IMC et de professionnels, dévoile les formes de troubles cognitifs qui peuvent apparaître chez certaines personnes avec IMC.


    Au sommaire :
    * Qu'est-ce que l'Infirmité motrice cérébrale (IMC ou Paralysie Cérébrale (PC)?
    * Infirmité motrice cérébrale et troubles cognitifs
    * Evaluation et réadaptation
    * Les répercussions psychologiques et sociales des troubles cognitifs dans l'IMC
    * Témoignage

    Auteurs : A.L. Dal Pra et C. Marquez. 34 pages. Format 15x15cm. Prix : 4 euros.

    Pour vous le procurer, il vous suffit d'envoyer un chèque de 4 euros à l'ordre de l'APF à : APF - Direction de la communication - 17 Bd Auguste-Blanqui - 75013 Paris. Pour plus de renseignements, vous pouvez appeler le 01 40 78 27 29.

  • Journée d'étude sur la recherche en faveur de la paralysie cérébrale

    La Fondation Motrice organise une journée d'étude intitulée

    Paralysie cérébrale
    De la recherche aux soins

    2126202497.jpgMardi 17 mars 2009
    Institut Pasteur
    28 rue du Dr Roux
    75015 Paris

    Le programme est téléchargeable ici et le bulletin d'inscription .

  • France inter : les troubles neurovisuels

    1120434978.gif"Comment voyons-nous ? Ce que nous voyons est-il l'exact reflet de ce que perçoit notre œil ? Quel rôle le cerveau joue-t-il dans ce processus ? Apprend-on à voir ? Comment aider ceux qui souffrent de troubles de la vision ? Autant de questions auxquelles notre invité apportera des réponses..."

    L'émission la tête au carré a récemment consacré une émission aux troubles neurovisuels.
    Cette émission est écoutable à partir du site internet de France inter pendant 30 jours après sa diffusion.

    1424364780.jpgSylvie CHOKRON, l'invitée de la tête au carré, a publié un petit livre intitulé Comment voyons-nous ? aux éditions du Pommier (en collaboration avec Christian Marendaz)

  • APF : Journées nationales des parents

    Les dernières journées nationales des parents organisées par l'APF se sont tenues les 28, 29 & 30 Novembre 2008 à Erdeven (en Bretagne).

    Un bref compte-rendu est accessible ici.

    Les prochaines journées nationales des parents auront lieu fin novembre 2009.
    Une information vous sera communiquée à la rentrée scolaire 2009.
    Si vous êtes intéressé(e), prenez contact avec le SESSD ou la délégation départementale APF du 92.

  • Politique du handicap / rapport du gouvernement : l'APF juge le rapport "nul et non avenu" !

    1104340165.jpgUn gâteau d'anniversaire au goût amer

    A la veille de l'anniversaire de la "loi handicap" du 11 février 2005 et alors que le rapport du gouvernement concernant le bilan et les perspectives en matière de handicap vient de recevoir, ce matin, un avis très critique du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), l'APF tient à exprimer sa colère et dénonce un rapport vide d'orientations qui permettraient de réelles avancées pour les personnes en situation de handicap et leur famille. L'association attend à présent un signe fort comme la création d'un Haut Commissariat aux situations de handicap rattaché directement auprès du Premier Ministre, pour l'application d'une politique transversale du handicap !

    Lire le communiqué de presse

  • Nouvelles recommandations de l'ANESM

    L'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) vient de publier 3 nouvelles recommandations.

    584212955.gif# Mission du responsable d’établissement et rôle de l’encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance.
    # Les attentes de la personne et le projet personnalisé.
    # Ouverture de l’établissement à et sur son environnement.

    Ces documents sont consultables et téléchargeables sur le site de l'ANESM.

    L'ANESM a pour mission de développer une culture de la bientraitance dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux visés à l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles. Pour mener à bien cet objectif, elle oriente prioritairement son action en faveur des usagers : agir pour que ceux qui usent, dans la plupart des cas malgré eux, des prestations des établissements et services, en soient des bénéficiaires.

    Pour cela, l'agence valide, actualise ou, le cas échéant, élabore des références, des procédures et des recommandations de bonnes pratiques professionnelles. Elle en assure ensuite la valorisation et la diffusion afin de promouvoir toute action d'amélioration de la qualité des prestations délivrées dans le domaine social et médico-social. Ces documents seront une base sur laquelle les établissements et services s'appuieront en vue de leur évaluation interne.

    En 2008, 5 recommandations avaient été publiées :

    * La bientraitance: définition et repères pour la mise en oeuvre.
    * Conduites violentes dans les établissements accueillant des adolescents: prévention et réponses.
    * Mise en oeuvre d'une stratégie d'adaptation à l'emploi des personnels au regard des populations accompagnées.
    * Mise en oeuvre de l'évaluation interne dans les établissements et services visés à l'article L312-1 du code de l'action sociale et des familles.
    * Expression et participation des usagers des établissements relevant du secteur de l'inclusion sociale.

  • Droit et handicap : conférences animées par des avocats

    La sous-commission du droit des majeurs vulnérables du barreau de Paris propose des rencontres animées par des avocats, au cours desquelles interviennent des spécialistes.

    - 19 février : « La loi du 11 février 2005, quatre ans plus tard » (avec Gilles Not, attaché à la Caisse Nationale des barreaux français)
    - 16 avril : « Les droits fondamentaux des personnes handicapées : santé, scolarité, emploi » (avec Affoué Diane Goli, administratrice de la MDPH93)

    Inscription. Entrée libre, inscription obligatoire
    Contact. commissions.ouvertes@avocatparis.org

  • Le handicap à la « une » sur France Culture du lundi 9 au vendredi 13 février

    1754330806.gifL’émission « Sur les docks » de France Culture, diffusée de 16h à 17h tous les jours, sera consacrée, du 9 au 13 février, au thème du handicap, à l’occasion de l’anniversaire de la « loi handicap » du 11 février.

  • Education nationale et secteur médico-social : un projet de décret pour une réelle coopération

    Après des années d'atermoiements, le décret organisant la nécessaire coopération entre les professionnels de l'Education nationale et ceux du secteur médico-social (professionnels des services et établissements spécialisés) devrait enfin être publié !

    933304017.jpgC'est ce qu'annonce l'APAJH dans un communiqué du 3 février. Le Conseil supérieur de l'Education aurait en effet donné un avis favorable au projet de décret.

    "Muni de tous les avis nécessaires, ce texte devrait enfin être publié très prochainement par les pouvoirs publics.
    L'APAJH qui depuis bientôt 50 ans lutte pour une réelle mise en œuvre du Droit à l'Ecole des enfants en situation de handicap ( enfin reconnu par la loi du 11 février 2005), salue cette nouvelle avancée (...)"

  • Mordicus, spectacle pour enfants les 6 & 7 février

    Ce week-end, l'espace culturel Anis GRAS à Arcueil (près du SESSD) propose un spectacle de théâtre de mains et d'objets pour les enfants à partir de 8-10 ans.
    Un très beau spectacle, original et créatif.

    805576335.jpg
    MORDICUS (Théâtre de mains et d'objets), compagnie Les Estropiés,
    vendredi 6 À 14h30 et 20H30 et le samedi 7 février à 20h30
    Tout public à partir de 8-10 ans

    Anis GRAS, le lieu de l'autre
    55 avenue Laplace à Arcueil
    01 49 12 03 29

  • Envoyé spécial jeudi soir : «A l'école de la différence»

    730100691.pngL'émission "envoyé spécial" consacre un reportage sur la scolarisation d'enfants en situation de handicap : «A l'école de la différence».

    Depuis février 2005, la scolarité des enfants handicapés est un droit. Mais scolariser ces élèves n'est pas simple.
    Quatre familles témoignent.

    Un reportage de Jérôme Soulard, Guillaume Michel et Sylvain Dauba.

  • Radio : Parole d'une personne en situation de handicap interviewée lors de la manifestation du 29 janvier

    1120434978.gifL'émission "un temps de Pauchon" sur France inter a diffusé un reportage réalisé lors de la manifestation du 29 janvier dernier à Paris.
    Eric et Mélanie étaient présents dans le cortège du collectif Ni Pauvre Ni Soumis.
    Tous deux se déplacent en fauteuil roulant et forment un couple atypique.
    Eric parle de ses revendications et de sa vie avec Mélanie notamment.
    Une parole sensible et sensée.
    A écouter absolument ici !
    (pour le podcast vous pouvez télécharger itunes)

    A noter :
    Avec la Source Association, l'artiste Mélanie Guillain [melguillain@msn.com ] sort un CD dont les bénéfices vont au soutien à la créativité des personnes handicapés.
    Pour vous le procurer, écrivez à Marie Guillain :
    5, avenue de l'Abbé St Pierre - 92150 Suresnes.


  • CNSA : "évaluer pour accompagner" le 12 février à Paris

    Les premières rencontres scientifiques sur l'autonomie, organisées par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), se tiendront le 12 février 2009 à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

    1948734750.2.gifElles seront consacrées à la question de l'évaluation de la situation et des besoins des personnes en perte d'autonomie quel que soit leur âge ou l'origine de leur handicap. Au coeur du dispositif d'aide à l'autonomie prévu par la loi du 11 février 2005, cette évaluation doit permettre de proposer un plan personnalisé de compensation et un accompagnement le plus adapté à la situation et aux besoins de la personne clairement identifiés dans le cadre de son projet de vie.

    (lire la suite)

  • Le CSE demande le réaménagement des horaires des épreuves lors des prochains examens

    Sur proposition de la FCPE, le Conseil Supérieur de l’Education a adopté ce jour à l’unanimité un vœu pour que les candidats en situation de handicap bénéficient d’une pause suffisante entre deux épreuves (pour le Bac et le Brevet).

    Sur proposition de la FCPE, le Conseil Supérieur de l’Education a adopté ce jour à l’unanimité un vœu pour que les candidats en situation de handicap bénéficient d’une pause suffisante entre deux épreuves.
    La FCPE a remarqué que le calendrier retenu pour les examens du Diplôme National du Brevet et pour celui du Baccalauréat dans une note de service publiée au B.O. du 15 janvier aurait pour conséquence de priver de déjeuner un certain nombre de candidats en situation de handicap bénéficiant d’un tiers temps supplémentaire.
    Ils ne disposeraient, si ce calendrier était maintenu, que de 40 minutes de pause entre les épreuves du matin et celles de l’après-midi ! C’est inacceptable.
    Le CSE a ainsi adopté le vœu suivant :
    «Lors de l’élaboration des calendriers des examens quels qu’ils soient, il est tenu humainement compte de la situation des candidats handicapés : une pause suffisante leur est nécessaire entre les épreuves.
    La note de service publiée au B.O. n° 3 du 15/01/09 est revue et aménagée dans cet esprit.
    L’attention des Recteurs est attirée sur la situation des candidats handicapés en ce qui concerne les calendriers d’épreuves qui relèvent de leur compétence.»
    Puisse le ministre tenir compte du bon sens unanime des membres du CSE !

    (lu sur le site de la FCPE)

  • Handicap... le guide de l'autonomie

    1556815578.jpgUn guide sur les questions que peuvent se poser les adolescents et les jeunes adultes en situation de handicap. Comment être à la fois un ado différent et comme les autres ? Comment accroître son autonomie et mieux vivre avec les autres ? Sur les thèmes des relations amoureuses, de la santé, des études, des loisirs... Autant de réponses apportées pour mieux vivre avec son handicap... Voir la suite

    Auteur : ALLEMAND-BAUSSIER (Sylvie)
    Editions De la Martinière Jeunesse, 2008, 107 p. (11€)