• L'atelier du café des enfants

    805576335.jpgL'atelier du café des enfants du lieu de l'autre propose à des enfants entre 6 et 12 ans ainsi qu'à leurs parents, un parcours autour de la création.

    Tout au long de l'année, une fois tous les deux mois, parents et enfants participent à un projet artistique, évolutif, encadré par des professionnels des arts plastiques et dramatiques.

    Les deux premières dates :
    Dimanche 19 octobre de 15h à 18h
    Dimanche 7 décembre de 15h à 18h

    Anis GRAS
    55, av. Laplace
    94110 Arcueil
    tel 01 49 12 03 29
    http://lelieudelautre.fr/

    A noter : Cet atelier, ouverts à tous, se déroule dans un lieu accessible aux personnes en fauteuil roulant.

  • Octobre 2008

    L'actualité du SESSD

    lundi 6 octobre, 17.00-18.30
    première séance du groupe cirque (rdv au gymnase de Bagneux)

    Du 6 au 12 octobre dans toute la France
    Campagne « Accéder7exister ! » : 2è édition !

    lundi 13 octobre, 17.00-18.30
    réunion du Groupe de travail dans le cadre de la Démarche Qualité (questionnaire de satisfaction des usagers)


    Sport, culture et loisirs

    Du mardi 7 au samedi 18 octobre
    6 ième édition du Festival Européen Théâtre et Handicap
    Théâtre Montansier - 13, rue des Réservoirs à Versailles

    Du vendredi 10 au dimanche 19 octobre
    Spectacle de cirque - OUPS (Compagnie Max et Maurice)
    Espace Cirque d'ANTONY
    tel 01 46 66 02 74

    Du samedi 11 au dimanche 19 octobre
    5ème semaine du Handicap à Montigny le Bretonneux (78)

    Dimanche 19 octobre de 15h à 18h
    Atelier de création - L'atelier du café des enfants
    Anis GRAS - 55, av. Laplace - 94110 Arcueil
    tel 01 49 12 03 29

  • Nouveau CVS

    Mercredi 17 septembre 2008, le CVS s'est réuni.

    Madame Dross a présidé une dernière fois la séance et a donné sa démission (son fils a quitté le service et est parti en 6ème à Vaucresson).
    Mme Langlois, absente, mais qui s'était portée candidate par courrier a été élue membre du nouveau CVS.
    Mme Davoine a été élue présidente.
    Mme Pomeau a, quant à elle, était élue vice-présidente.

    Un compte rendu sera envoyé prochainement aux familles.

    Le prochain CVS est prévu le jeudi 4 décembre de 20.00 à 22.00.

  • Septembre 2008

    Mercredi 17 septembre, 20.30-22.30
    réunion du CVS : élection du/de la nouveau(elle) président(e)

    Jeudi 18 septembre, 18.30
    réunion d'information sur le groupe cirque

    Vendredi 19 septembre
    Journées du Patrimoine : une journée dédiée aux personnes handicapées

    Dimanche 21 septembre, 12.00-...
    Pique-nique au Parc de Sceaux organisé par les parents
    (Les parents, enfants, frères et sœurs sont invités à apporter leur pique-nique)

    Les jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 septembre
    Handisport Open Tour 2008 à la Défense

    Dans le cadre de l’année paralympique 2008, la Fédération Française Handisport, accompagnée de ses comités régionaux et de ses partenaires, organise depuis avril et jusqu'à novembre, une tournée sportive et festive exceptionnelle à travers toute la France.
    Cette caravane itinérante fera étape les 25, 26 et 27 septembre prochains sur l'esplanade de la Défense (lire la suite)

    du 4 au 28 septembre 2008
    venez découvrir 7 ailleurs, un tour du monde du handicap vu par deux photographes du magazine ''Faire Face'' édité par l'Association des Paralysés de France, à l'espace EDF Electra (6, rue Récamier - 75007 Paris -Ouverture grand public : du mardi au dimanche de 12h à 19h. Entrée libre).

  • Du cirque au SESSD de Bagneux !

    A partir du 6 octobre prochain, un atelier de cirque va être proposé à 8 enfants du service.
    2103767994.pngCet atelier se déroulera un lundi soir sur deux au gymnase de Bagneux.
    Il sera animé par un intervenant du Plus Petit Cirque du Monde, une école de cirque située à Bagneux.
    Outre l'animateur du PPCM, l'encadrement sera assuré par des professionnels du SESSD : Fanny Levesque (éducatrice), Gwénaëlle Vasseur Benidir (ergothérapeute) et Stéphanie Brieu (psychomotricienne).

    Une réunion d'information pour les enfants et parents concernés aura lieu ce jeudi 18 septembre à 18h30 au SESSD de Bagneux.

  • Journées du Patrimoine : une journée dédiée aux personnes handicapées

    Vendredi 19 septembre, une journée dédiée aux personnes handicapées

    1437487868.jpgPour la première fois cette année, Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a souhaité qu'une journée soit consacrée à l'accueil des personnes handicapées dans les sites patrimoniaux lors des Journées européennes du patrimoine.

    Le vendredi 19 septembre 2008 sera donc réservé à ce public, dans des conditions de visite qui lui seront spécifiquement adaptées en fonction des handicaps : visuel, auditif, moteur et mental. (la suite ici)

  • La France veut-elle vraiment scolariser les enfants handicapés ?

    (lu sur le café pédagogique)

    Trois ans après la loi de 2005, la situation faite aux enfants handicapés scolarisés est-elle satisfaisante et digne ? C'est la question que posaient, mercredi 10, des associations de parents, la Fnaseph, d'auxiliaires de vie scolaire, l'Unaisse et des syndicats (Snes, Snuipp, Sgen).

    Depuis 2005, bien des progrès ont été réalisés. La loi a permis de scolariser 80 000 jeunes supplémentaires. Elle a fait passer les AVS de 2 000 à 20 000. Ces avancées témoignent d'une volonté politique que toutes les associations reconnaissent.

    Pourtant, trois ans plus tard, la scolarisation relève toujours du bricolage. Les 20 000 AVS travaillent sous des contrats précaires qui varient de 6 mois à 6 ans. Leur temps de travail est tout autant variable, avec une tendance au temps incomplet. Du coup, les rémunérations sont faibles, en dessous du smic, ce qui ne favorise pas le maintien dans l'emploi. Enfin ces emplois débouchent sur un licenciement sans reconnaissance des qualifications acquises. Le pire est l'absence de formation des AVS. En fonction du statut, aucune formation n'est obligatoire pour une partie d'entre eux. Les autres bénéficient de 60 heures annuelles effectuées toujours bien après l'entrée en service. Les parents constatent que l'éducation nationale est la seule institution qui encadre leurs enfants avec des personnels non qualifiés.

    Comment en est-on arrivé là ? La croissance rapide de la scolarisation à un moment où le budget se serrait a amené les rectorats à diminuer les temps payés, à recourir à des précaires, à imaginer des temps de travail de façon à tirer le maximum des personnels. Du coup le progrès que représente la scolarisation est mis en danger par ce bricolage perpétuel qui fait fuir les candidats AVS.

    Pour sortir de ces conditions indignes, plus d'un AVS sur deux a signé une pétition envoyée à F. Fillon. Ils demandent des salaires à temps plein, des formations, la reconnaissance des acquis (VAE). La professionnalisation, c'est-à-dire la sortie de ce qu'il faut bien appeler du bricolage.

  • 7 ailleurs : un tour du monde du handicap

    Du 4 au 28 septembre 2008, à l'espace EDF Electra, venez découvrir 7 ailleurs, un tour du monde du handicap vu par deux photographes du magazine ''Faire Face'' édité par l'Association des Paralysés de France.

    Vous y rendre :
    Espace EDF Electra - 6, rue Récamier - 75007 Paris
    M° Sèvres Babylone
    Ouverture grand public : 7j/7 de 12h à 19h. Entrée libre

  • La prise en charge

    Le projet personnalisé d'accompagnement
    La prise en charge globale, assurée en SESSD par une équipe pluridisciplinaire, s'appuie sur un projet personnalisé d'accompagnement. Cet outil légal formalise les modalités d'interventions auprès de l'enfant et de sa famille en fonction des besoins et ressources identifiées.
    A l'issue des différents entretiens d'admissions, un pré-projet est proposé à l'enfant et à ses parents. Il s'affine avec l'observation de l'enfant et l'évaluation de ses besoins par les intervenants.
    Le projet est ensuite contractualisé par le document individuel de séjour, mis à jour après chaque réunion de synthèse, après un temps d'observation nécessaire. Le projet n'est donc pas figé. Il est réajusté en fonction des évolutions observées, des nécessités et des objectifs fixés.

    Les lieux d'interventions
    A l'école, le rôle des intervenants est de favoriser la scolarisation de l'enfant dans le cadre ordinaire.
    Au domicile, le travail permet un échange direct avec les parents. Le professionnel peut être amené à intervenir en présence de la fratrie.
    A noter : Pour répondre à la nécessité des échanges, la règle est que chaque professionnel rencontre les familles au moins toutes les 7 semaines, au moment des vacances scolaires par exemple.

    Les différentes formes de prises en charge
    - individuelle : cas de la plupart des prises en charge
    - en groupe : Les supports sont variés (cuisine, cirque, atelier créatif, groupe fratrie...). Ces formes de prises en charge permettent de mettre en relation des enfants qui ainsi ne se sentent plus seuls dans leur situation. Ils permettent également de sortir de la relation duelle enfant-intervenant et offrent ainsi au professionnel un autre regard.

    Les prises en charge par des intervenants extérieurs au service
    Lorsque les professionnels du service n'ont pas de disponibilités, les parents sont orientés vers des praticiens libéraux. Ces derniers adressent ensuite au service les factures des actes.
    L'orientation vers des professionnels libéraux peut également faire partie du projet personnalisé d'accompagnement. L'objectif peut être alors d'amener l'enfant (et sa famille) vers plus d'autonomie. Un suivi extérieur peut également être proposé pour préparer progressivement une fin de prise en charge.

  • Les consultations médicales

    Les consultations médicales, assurées par le Dr Leroy-Malherbe, ont lieu généralement 2 fois par an pour chaque enfant.
    Elles se déroulent le vendredi matin.
    En règle générale, c'est le lundi, 10 jours après la consultation médicale qu'a lieu la réunion de synthèse au cours de laquelle est discuté le projet personnalisé d'accompagnement.

  • Les réunions

    Afin de répondre aux mieux aux besoins des enfants, différentes instances de régulation et de concertation ont été mises en place au sein du service.

    - La réunion de synthèse
    • permet d'élaborer ou d'évaluer et de réajuster le projet personnalisé d’accompagnement d’un enfant en fonction des besoins et des ressources identifiées, de l’évolution de la situation, des résultats observés.
    • rassemble les professionnels concernés par le projet d’un enfant ainsi que ses parents voire l’enfant lui-même (animée par le directeur, garant du projet de l’enfant)
    • a lieu tous les lundis de 9h à 12h par tranche d’1h (soit 3 réunions de synthèse chaque lundi matin)

    - La réunion d’équipe
    • permet de discuter de questions matérielles ou d'organisation, de construire des projets conduits collectivement ou de présenter un programme d'action, d'évaluer la pertinence des outils ou d'échanger sur les pratiques professionnelles, etc.
    • rassemble l’ensemble du personnel du SESSD
    • a lieu tous les lundis de 14h30 à 16h30 (sauf si réunion d'analyse des pratiques professionnelles)

    - Le temps de concertation
    • permet d'aborder une situation particulière entre professionnels concernés (sans modification de projet d’un enfant).
    • rassemble les professionnels qui en ont fait la demande
    • a lieu le lundi de 16h30 à 17h30 (selon les besoins)

    - La réunion d'analyse des pratiques professionnelles
    • permet d'identifier et d'analyser les pratiques et les rôles tenus par chacun, de mieux mesurer et mieux comprendre les enjeux liés aux affects, d'éviter l’épuisement professionnel (animée par une psychologue extérieure à l’APF)
    • rassemble l’ensemble du personnel du SESSD
    • a lieu certains lundis de 14h30 à 16h30 (6 fois dans l'année)

    - Les journées de fonctionnement
    • permettent d'informer l’équipe, de construire des outils communs, de rencontrer des professionnels extérieurs…
    • rassemblent l’ensemble du personnel du SESSD
    • 3 journées réparties sur l’année

  • Rentrée scolaire 2008 : l'APF à votre écoute !

    L’APF organise une veille téléphonique à partir du 21 août

    10 000 enfants en situation de handicap accueillis en plus à la rentrée 2008, mais quels moyens pour y faire face ?
    Alors que la scolarisation des enfants en situation de handicap fait partie des engagements forts du gouvernement et du président de la République, l’APF appelle les familles et les professionnels à témoigner sur leurs conditions d’accompagnement à la rentrée 2008. Pour ce faire, l’APF met en place une veille téléphonique tenue par des parents bénévoles du 21 août prochain jusqu’au 25 septembre.

    Trois ans après l’adoption de la « loi handicap » du 11 février 2005 qui prévoit l’inscription de l’enfant en situation de handicap dans l’école la plus proche du domicile – et ce, quel que soit son lieu effectif de scolarisation ; alors que le président de la République a pris des engagements forts sur cette question et que le ministre annonce 10 000 enfants supplémentaires accueillis pour la rentrée 2008 :
    Quel est l’accompagnement réservé aux enfants en situation de handicap ?
    Comment sont évalués ses besoins et quelles réponses y sont apportées ?

     AVS – EVS : Quelle effectivité de la réponse apportée : AVS attribuée ? Pour combien d’heures ? Quelle gestion de l’enfant à l’école en son absence ? Quelle relation avec les parents ?...

     Enseignants référents : Sont-ils connus des parents ? Quels contacts ont-ils avec lui ?...

     Projet personnalisé de scolarisation : Est-il mis en place pour chaque enfant ? Dans quelles conditions ?...

    Ce sont les questions auxquelles l’APF souhaite apporter des réponses en demandant aux familles et professionnels de témoigner.


    Scolarité et handicap moteur :
    veille téléphonique du 21 août au 25 septembre 2008
     n° 01 45 80 17 17
    de 10h à 18h, du lundi au vendredi
     ou par mail : scolarite@apf.asso.fr

  • La procédure d'admission

    Après avoir reçu la notification de la MDPH* pour une orientation vers le SESSAD APF France handicap de Bagneux, il appartient aux parents de contacter le service.

    1. Dans un premier temps, la direction reçoit les parents avec l'enfant.
    Cette rencontre permet :
    - de connaître le parcours de la famille et ses attentes vis à vis du SESSAD ;
    - de présenter le service et le travail avec les familles, de remettre la plaquette ;
    - d'évaluer l'ajustement de la demande d'admission aux possibilités du service tant au niveau des compétences qu'au niveau fonctionnel ;
    - de préciser les démarches administratives à accomplir en cas d'admission.

    2. Dans un deuxième temps, le médecin reçoit les parents avec l'enfant.
    La consultation médicale, au service, a pour objectif :
    - de vérifier si l'enfant relève de l'agrément ;
    - de déterminer ses besoins en rééducation et leur adaptation à notre fonctionnement ;
    - de mettre en place un éventuel suivi hospitalier ou en libéral en cas d'attente pour l'admission.

    3. Dans un troisième temps, la psychologue reçoit les parents avec l'enfant.
    L'entretien entre la psychologue, les parents et l'enfant porte sur :
    - la situation de la famille par rapport au handicap ;
    - la demande par rapport au service ;
    et permet de présenter le rôle de la psychologue, d'être ainsi un premier point d'accroche.

    A l'issue d'un échange entre la direction, le médecin et la psychologue, la décision d'admission est prise et le pré-projet d'accompagnement défini. Celui-ci énonce les premières interventions qui seront mises en place et leurs objectifs. Il s'agit souvent de bilans permettant une meilleure évaluation des besoins de l'enfant.

    La direction confirme l'admission aux parents, sous réserve de l'accord de la MDPH, et effectue les démarches administratives auprès de cette instance.

    Au cours d'une réunion d'équipe, la direction, le médecin et la psychologue présentent la situation de l'enfant admis à l'ensemble de l'équipe. Les intervenants sont choisis en fonction de leur emploi du temps, de la situation géographique de leurs interventions pour limiter les pertes de temps et la fatigue des déplacements.

    Enfin la direction présente les intervenants aux parents et à l'enfant au service avec :
    - l'exposé du pré-projet de suivi et du rôle de chacun ;
    - la remise des documents obligatoires : livret d'accueil, règlement de fonctionnement, charte des droits et libertés de la personne accueillie, document individuel de séjour.
    - l'établissement du planning des prises en charge.

    Cette procédure formalise les engagements réciproques, du service et des usagers, ainsi que l'objectif de qualité du service rendu.

    -----------------------------------------------------
    * Pour formuler une demande auprès de la MDPH, il vous faut au préalable compléter un ensemble de documents que vous pouvez retirer auprès du CCAS de votre commune ou télécharger sur le site internet de la MDPH92.
    Vous pouvez également consulter la notice explicative ici.

  • La prestation de compensation du handicap est désormais accessible aux moins de 20 ans

    Depuis mai dernier, la PCH est ouverte aux enfants de moins de 20 ans, à condition qu’ils aient droit à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapée (AEEH). Les parents devront alors choisir entre le complément de l’AEEH et la PCH.

    lire la suite en cliquant
    ici

  • Bienvenue sur le site du SESSAD APF France handicap de Bagneux

    Le Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile (SESSAD) de Bagneux est une structure de APF France handicap.

    Les SESSAD sont des services médico-sociaux autonomes ou rattachés à des établissements qui assurent une prise en charge globale pour des enfants en situation de handicap.

    Les SESSAD encouragent les potentialités de l'enfant, ils aident à développer des compensations à la situation de handicap ; ils ne "guérissent" pas, ils sont un soutien pour grandir.

    L'aide apportée par les SESSAD s'inscrit dans un projet personnalisé d'accompagnement co-construit avec la famille et l'équipe de professionnels. Ce projet pour l'enfant est concerté, modulable, évolutif. Les professionnels accompagnent les parents dans leur rôle de parents, père et mère d'un enfant singulier.

    L'accompagnement du SESSAD a une durée variable. Parents et professionnels cheminent ensemble, partagent leurs réflexions, découvrent d'autres besoins, d'autres réponses utiles et un jour, passent le relais.

    Le point de ce suivi est fait régulièrement (au moins une fois par an) et de façon plus approfondie dans le cadre d'une réunion de projet personnalisé d'accompagnement (réunion de synthèse). Nous cherchons avec la famille les meilleures réponses pour l'enfant.

    Les SESSAD de APF France handicap prennent en charge des enfants ou adolescents dont la déficience motrice nécessite le recours à des moyens spécifiques pour le suivi médical, l’éducation spécialisée, la formation générale et professionnelle, afin de réaliser l’intégration familiale, sociale et professionnelle (conformément à l'annexe XXIV bis).

    La vocation des SESSAD APF France handicap est conforme aux valeurs de l’association gestionnaire, réaffirmées en 1997 dans une charte qui énonce en particulier :
    « L’APF affirme la primauté de la personne : l’être humain ne peut être réduit à son handicap ou à sa maladie quels qu’ils soient, en tant que citoyenne, la personne handicapée exerce ses responsabilités dans la société, elle a le choix et la maîtrise de son existence, l’égalité effective entre toutes les personnes handicapées et valides, l’accueil et l’écoute des personnes handicapées et des familles, le droit d’expression de tous : adhérents, bénévoles, salariés et usagers ».

    Le SESSAD de Bagneux est habilité à suivre 40 enfants, adolescents ou jeunes adultes présentant un handicap moteur, avec ou sans troubles associés, et dont l'âge se situe entre 0 et 20 ans. Nous intervenons sur le sud du département des Hauts de Seine.

    Ce SESSAD est un service médico-social autonome composé d'une équipe pluridisciplinaire (1 médecin, 2 psychologues, 2 kinésithérapeutes, 3 ergothérapeutes, 2 psychomotriciennes, 1 orthophoniste, 3 éducatrices, 1 assistante sociale) qui peut intervenir au domicile familial, mais aussi à l’école, à la crèche, au centre de loisirs ou encore dans les locaux même du SESSAD, si la nature des interventions s’y prête.

    Le service est ouvert

    du lundi au jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
    le vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h
    (fermé en août)


    SESSAD APF France handicap de Bagneux
    55, rue Gustave Courbet
    92220 Bagneux

    tel : 01 45 36 10 65
    fax : 01 47 40 10 16
    sessd92-apf@orange.fr

  • Le Conseil de la Vie Sociale (CVS)

    Le Conseil de la Vie Sociale (CVS) est une instance consultative qui vise à favoriser la participation des usagers.
    Il est constitué de représentants des personnes prises en charge par le service, ainsi que d’un représentant du personnel, d’un représentant de l’APF et du directeur du SESSD.
    Il donne son avis et peut faire des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement du service, notamment sur l’organisation intérieure, les activités, les services thérapeutiques et les projets de travaux et d’équipements.

  • Elections au CVS

    Le 17 septembre prochain, les parents voteront pour la constitution du nouveau CVS et désigneront un nouveau ou une nouvelle président(e).

  • Avec qui travaillons-nous ?

    Le SESSD travaille avec de nombreux partenaires concernés par le handicap :
    - MDPH
    - Services médico-sociaux dans le 92 (CAMSP à Montrouge & Boulogne, SSESD Notre Dame à Neuilly, SESSAD Sud à Bagneux, CRMTP d'Antony, IEM la Gentilhommière à Marnes la Coquette)
    - Structures de l'Education Nationale dans le 92 : De nombreux établissements scolaires (et notamment les CLIS 4 des écoles La Fontaine à Antony et Les Pervenches à Fontenay aux Roses), EREA de Garches et EREA de Vaucresson, Inspection académique du 92 (et section de l'ASH)
    - Etablissements du secteur sanitaire (ex. Hôpital National St Maurice, Centre de Rééducation Fonctionnelle de St Fargeau, le CMPR de Bois Larris, l'hôpital Trousseau à Paris XII, l'hôpital Beclère à Clamart...)
    - Professionnels du secteur médical ou paramédical exerçant en libéral
    - DDASS du 92
    - CRAMIF
    - Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien
    - de nombreuses associations locales (SAIS92, le Plus Petit Cirque du Monde), nationales (HANDAS, AFM, ...) ou internationales (FITIMA) :
    - de nombreuses collectivités locales
    - ...

  • Sur quel secteur intervenons-nous ?

    Le SESSAD est agréé pour intervenir sur le sud du département des Hauts de Seine.
    Ce secteur comprend l'ensemble des communes du 92 situées depuis Vaucresson, Garches et St Cloud au nord-ouest, jusqu'à Montrouge, Bagneux, Bourg la Reine, Antony au sud-est.535951490.jpg

  • A qui s'adresse le SESSAD ?

    Le SESSAD de Bagneux est agréé pour intervenir auprès d'enfants, adolescents et jeunes adultes présentant une déficience motrice avec ou sans troubles associés et dont l'âge se situe entre 0 et 20 ans.

    Par déficience motrice, il faut entendre toute atteinte plus ou moins grave de la mobilité, durable et souvent chronique, entraînant, à des degrés variables, la limitation des activités dont est capable l'enfant bien portant du même âge.

    Les troubles associés, qui entraînent le plus souvent des problèmes d’apprentissages, peuvent être d’ordre :
    - neuropsychologiques (troubles praxiques, neurovisuels, mnésiques, attentionnels, du langage, des fonctions exécutives),
    - organique (fatigabilité, lenteur, douleurs, problèmes de contrôle des sphincters),
    - pyschoaffectif (émotivité, immaturité, manque de confiance en soi, sentiment d’insécurité, angoisse).

    o Principales pathologies concernées :
    - la paralysie cérébrale dont l'infirmité motrice cérébrale (IMC)
    - les traumatismes crâniens
    - les maladies neuro-musculaires (comme la myopathie de Duchenne)
    - les paraplégies
    - la dyspraxie avec ou sans atteinte motrice
    - la poliomyélite
    - les séquelles de méningite
    - autres maladies (ex. maladie de Friedreich)

  • Le SESSAD : une prise en charge globale

    L'action du SESSAD est orientée, selon les âges, vers :
    - la prise en charge précoce pour les enfants de la naissance à six ans comportant le conseil et l’accompagnement des familles et de l’entourage familier de l’enfant, l’approfondissement du diagnostic, le traitement et la rééducation qui en découlent, le développement psychomoteur initial de l’enfant et la préparation des orientations collectives ultérieures ;
    - le soutien à l’intégration scolaire ou à l’acquisition de l’autonomie comportant l’ensemble des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.

    Les interventions s’accomplissent dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou adolescent (domicile, crèche, école, collège, lycée...) et dans les locaux du service.

    Le service d’éducation spéciale et de soins à domicile œuvre en liaison étroite avec les services hospitaliers, la protection maternelle et infantile et les centres d’action médico-sociale précoce.

    La souplesse et la mobilité de notre structure permet d’assurer un accompagnement à la fois éducatif et thérapeutique, articulé au sein du projet personnalisé de chaque enfant ou adolescent, quels que soient son âge et le niveau de son handicap.

  • Où nous trouver ?

    Le SESSD se situe au 55, rue Gustave Courbet à Bagneux.
    (au niveau du rond point des Martyrs)

    Si vous venez :


    - en voiture : Sur la N20, depuis le Carrefour de la vache noire (Arcueil), dirigez-vous vers Antony puis prenez la 3ème rue à droite, rue Gustave Courbet (un restaurant japonais se situe à l'angle). Le service se situe au bout de la rue sur votre gauche.

    - en RER : Sur la ligne B, descendez à Arcueil-Cachan puis rejoignez la N20 en remontant l'avenue Carnot. Arrivé à la N20, traversez puis remontez la N20 vers la droite sur 300m. Prenez la 3ème rue à gauche (rue Gustave Courbet). Le service se situe au bout de la rue sur votre gauche.

    Pour un plan détaillé ou un conseil sur l'itinéraire, rendez-vous sur mappy.fr

  • Nous contacter

    Pour toute information, vous pouvez nous joindre : - par téléphone au 01 45 36 10 65 (fax 01 45 36 03 55) - par courriel à sessd92-apf@orange.fr

    SESSD APF 55, rue Gustave Courbet 92220 Bagneux